AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 des astres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Staff de VOM
Messages : 254
Date d'inscription : 20/05/2017

MessageSujet: des astres. Sam 20 Mai - 0:14

Saraphine Brecker
des astres.

Ft. Natalie Dormer
don't waste your time.
Prénom » Saraphine, prénom peu courant que tu n'apprécies pas plus que ça, mais que tu as appris à porter avec le temps. Nom » Tu es une Brecker. Régulièrement, à l'audition de ton nom, les regards changent sur ta personne. Et si cela venait à ne rien évoquer à la personne à qui tu te présentes, c'est qu'elle est passée à côté de l'arrestation de ton frère pour homicide volontaire. Âge » T'es pas née dans une famille facile. Ton père voulait même pas de toi, au départ, il y a vingt-neuf ans de ça, mais t'as quand même pointé le bout de ton nez. Lieu et date de naissance » Tu ne le sais pas. Tes parents ne t'ont jamais vraiment parlé de ça et dans ta tête, t'es sans doute née sur la table de la salle à manger ou entre deux poubelles dans une ruelle sombre plutôt qu'à Shreveport, un quinze mars. Métier et/ou études » Tu es barmaid dans un bar, cela dit, c'est surtout un prétexte pour dire que tu as un métier, un vrai. Parce que à côté, tu deales de la drogue et tu es trafiquante d'armes de temps à autres. Orientation sexuelle » Les hommes, les femmes, les deux. Tu te fous royalement de qui se trouve dans ton lit, tant que tout le monde s'amuse. Tu te qualifierais donc de pansexuelle. Situation amoureuse » Célibataire. Tu ne cherches pas à te caser, t'as pas besoin de ça. Non, tu préfères les relations charnelles, peut importe avec qui tant qu'il y a du plaisir. Statut social » T'es dans la moyenne. Tu te débrouilles comme tu peux et tu t'arranges pour arrondir tes fins de mois à base de deales de drogue par-ci par-là. A Lafayette depuis » Vingt-six ans. T'es pas née ici, toi, mais c'est tout comme. Tu ne te rappelles pas du déménagement qui a eu lieu lors de tes trois ans. Lieu de résidence » réponse ici. Groupe » Rêveurs
Caractère » Ton caractère est assez difficile à décrire. Tu peux être sympathique, extravertie, douce, amicale, joyeuse et enjouée, mais tu peux également virer à une personnalité bien plus instable, colérique, impulsive, sadique et manipulatrice. Tu le sais, tu fais avec et pourtant, c'est difficile à comprendre pour toi comme pour les autres.
Prénom/pseudo » Yellow Bird. Age » 22 ans. Pays/région » Belgique. Comment as-tu découvert VOM ? » J'ai déjà deux comptes ici :hihi:. Dédicace » A tous les petits sucres de ce forum. Type du personnage » pré-lien/inventé. Crédits » vinyles idylles (avatar) & @thefreakyfun et @dailywomen sur tumblr (gifs).
Anecdotes » Tu viens d'un milieu difficile. Tu fais partie de tous ces gens qui n'ont pas une grande richesse et tout le monde à leurs pieds. Tu fais partie de tous ces gens qui doivent se débrouiller par eux-même, du mieux qu'ils peuvent. Tu fais partie de tous ces gens qui ont un métier pour en cacher un autre nettement moins légal. Tu fais partie de tous ces gens qui se brûlent les ailes sans arrêt. ♠ Tu ne parles jamais de ta famille pour la bonne et simple raison que tu n'as pas été un enfant gâté. Tes parents ne voulaient pas de toi, surtout ton père qui n'était d’ailleurs pas certain que tu sois sa fille légitime. Tout le temps où tu auras vécu en la compagnie de ta famille ne fut pas une partie de plaisir. Les accès de colère de ton cher papa se retournaient souvent contre toi. La plupart du temps, tu manquais les cours pour éviter qu'on ne te pointe du doigt parce que tu avais des hématomes sur tout le corps y compris dans le visage. ♠ Pendant longtemps, beaucoup se sont posé la question de savoir si tu ne cachais pas certains troubles de la personnalité ou du comportement. Tu as tendance à changer de comportement du tout au tout sans aucune raison apparente. Parfois, tu pouvais être quelqu'un de très calme et posé et à d'autres moment, changer du tout au tout et devenir complètement sadique. Cela était même associé à des pertes de mémoires de certains événements. S'il s'avère que les tests sont négatifs, tu as pourtant une personnalité pour le moins étrange. ♠ Tu te sens souvent déconnectée des autres, tu ne comprends pas toujours tout. Tu ne comprends pas toujours les agissements des autres. Tu ne comprends pas toujours les tiens non plus. Tu te sens différente, les autres te regardent bizarrement. Tu sais que t'es pas comme tout le monde et tant pis.  ♠ Il est important de savoir que ton père n'était pas le seul à frapper sur toi et à te ruer de coups. Tu as eu une relation où tu te trouvais en position de domination pendant près de deux ans. La femme battue que tu étais avait préparé ses valises pour partir, pour fuir. Tu ne l'as pas fait. Tu as décidé de le tuer. Tu ne l'as pas fait. Non, il s'est tué lui-même lors d'une course de moto illégale. Un crash bien mérité. Enfin, c'est ce que tu penses, c'est ce que tu dis. ♠ Tu as commencé à fumer très jeune. tu devais avoir quatorze ans quand tu as volé tes quelques premières cigarettes dans les paquets de ton père. Tu n'as pas arrêté et tu es même monté d'un voire de plusieurs niveaux. Tu ne fumes pas que des cigarettes et tu te laisses tenter plus que de raison par la poudre blanche et autres substances illicites. Tu ne fais qu'en consommer, d'ailleurs. Tu en revends aussi, ça t'aide à joindre les deux bouts. ♠ Tu as plus d'une cicatrice sur le corps et pourtant, celle qui t'as le plus marqué n'est pas la plus visible. Le long de ta colonne vertébrale se trouve une ligne qui semble interminable et pour cause, tu es passée à travers la vitre du salon alors que tu tenais tête à ton paternel. Heureusement, tu n'as eu aucun dommage collatéral, cet incident n'a engendré en rien un quelconque problème de mobilité et tu en es soulagée. ♠ Tu as plusieurs tatouages. Il t'es même arrivé de songer à devenir tatoueuse puis finalement tu t'es rendue compte que c'était pas si excitant que ça. Tu préfères goûter au risque plutôt que de garder une aiguille entre les mains et de dessiner sur les autres. ♠ Tu ne bois jamais de café. T'aimes pas ça, ça sert à rien. Le thé non plus, d'ailleurs. Si tu as besoin d'un petit remontant, mieux vaut un peu d'alcool que ces merdes-là. ♠ Lorsque ton frère, Myron a tué sa femme volontairement, beaucoup ont décidés de s'en prendre à toi. Ils ont tous cherché à te mener la vie dure. Ils te pointaient du doigt en marmonnant des rumeurs à propos de ta famille, de ce que ton frère avait fait, mais aussi des suppositions quand au fait que tu l'avais peut-être encouragé ou aidé. Il n'en est rien. T'en avait rien à foutre de qui pouvait bien fréquenter ton frère. ♠ La rue, tu connais bien. Tu as songé plus d'une fois à t'en éloigner, mais ce n'est jamais arrivé. C'est le seul endroit où tu ressentes ce sentiment de liberté transcendant toute raison, puissance des dieux sales, sans limite et sans lois sinon les tiennes. Là, tu fais ce que tu veux, où tu veux et quand tu veux. ♠ Tu as cette peur de l'abandon, d'être laissée de côté. Tu ne sais pas retenir ceux que tu aimes. Tu ne sais pas accepter leur départ. Alors, tu préfères ne pas accorder ta confiance, la gardant pour toi, protégée par cette carapace que tu gardes constamment, te protégeant de toute perte. ♠ Tu as fini par te forger une seconde famille. Gamins des rues, tous brisés, abandonnés, maltraités, mal aimés. Ensemble, vous avez grandis, vous construisant un idéal de ce que vous n'auriez jamais, de ce qui était à la portée de vos doigts, mais que vous n'arriviez jamais à toucher. Les années ont passé, l'amitié s'est étiolée. Certains se sont éloignés en quête d'un mieux. ♠ Malgré les difficultés de ta famille, t'as toujours été là pour ton frère. T'allais le voir. T'allais lui parler et tu passais des trucs en douce. Ton frère restait ton frère même après avoir tué quelqu'un. Tu savais qu'il en était capable. Tu savais que toi aussi. Tu n'as jamais passé le cap. Ou peut-être l'as-tu fais, tu ne sais pas toujours très bien avec ces légères pertes de mémoire. ♠ Les relations de couple, t'aimes pas trop ça. Si aujourd'hui, tu n'es plus une femme battue rouée de coups, que tu ne te laisse plus prendre des coups, tu n'en es pourtant pas moins réconciliée avec l'idée de partager toute ta vie avec une autre personne. Non, tu te laisses aller à des plaisirs charnels. Avec un homme ou bien avec une femme, à deux ou à plusieurs. Tant que tu éprouves du plaisir, c'est le principal. ♠ Tes habitudes alimentaires ne sont pas plus exemplaires que le reste de ta misérable vie. Toi, tu manges dans des fast-food, tu commandes des pizzas ou des plats chinois, parfois même, tu ne manges pas. Parfois, t'as d'autres priorités dans la vie que la nourriture. ♠ T'achètes des armes. Tu les revends. T'en gardes pour toi aussi. T'as plusieurs flingues chez toi, tu sais t'en servir et ils sont prêts en cas de problème. Tu le sais, Lafayette est une ville hors du commun, une ville où il règne parfois la terreur et le chaos, parfois les calme. Tu ne te fies qu'à ton intuition et cette dernière te supplies de te tenir prête. On ne sait pas ce qui pourrait arriver. ♠ Tu vis dans un appartement, cela dit, tu ne l'appellerais pas ainsi tant il est petit. Un trop petit lieu de vie à partager avec deux autres personnes, tes acolytes. Tu t’imaginais déjà prendre ton indépendance, vivre comme bon te semblait, trouver un travail réglo. Mais c'était sans compter que tu tomberais sur eux et que tu ne partagerais ta vie et ton business avec ces deux-là. ♠ T'as grandis trop vite, t'es devenue adulte trop tôt. T'as pris tes responsabilités. T'as fais des choix, pas toujours les bons. T'as rien à regretter. De toute manière, il est trop tard pour regretter quoi que ce soit. ♠ Sur le mur de ta chambre se trouvent des plaques de voitures trouvées ici et là. Tu espérais remplir l'entièreté du mur. Aujourd'hui, tu ne les voles plus et ton mur reste incomplet, en attente de son reste, de sa partie manquante.
Q1: Quelle a été ta réaction en apprenant l'histoire de ce cadavre inconnu retrouvé, une page de journal dans sa main ? » Franchement, je n'en ai rien à foutre. On a trouvé un truc, on en fait tout une histoire. Y a rien à faire, tout le monde cherche toujours du drame partout. C'est jamais qu'un gosse tué et une page de journal où on a écrit quelque chose de personnel comme des problèmes insignifiants d'ados. Rien de plus.

Q2: Tu as peur de ce qui pourrait encore arriver ou bien tu laisses passer en pensant que ça n'arrive toujours qu'aux autres ? » Je laisse passer, mais je reste néanmoins sur mes gardes. On n'est jamais à l'abris de rien, de toute manière. Y a que les faibles qui tomberont. Reste simplement à prouver que je n'en suis pas une.

Q3: Par rapport à toutes ces disparitions non élucidées, êtes-vous du genre à mener l'enquête et à trouver même le plus petit détail pour découvrir la vérité ou plutôt du genre à préférer ne même pas y penser ? » Oh mais c'est bon, on s'en contre-fiche de cette histoire. Si vous voulez faire éclater la vérité à propos de cette mystérieuse personne, faites-le, mais ce sera sans moi !


Dernière édition par Saraphine Brecker le Mer 24 Mai - 12:48, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
des astres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pastorale] Laon [Terminée]
» [entrainement] Les astres s'agittent
» Langage (petit lexique)
» Un dragon sur Moon consultons les astres et suivons notre déstiné !
» Tribu des Astres et Forêt Sombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veil of mist :: lullaby :: i feel it coming :: welcome to lafayette-
Sauter vers: