AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You look like my next mistake ◊ Jim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: You look like my next mistake ◊ Jim Sam 20 Mai - 19:01

James " Jim" Donovan
ft Max Thieriot
nom complet James Eliott Donovan. Mais personne ne m’appelle ainsi depuis la maternelle, alors faites comme tout le monde et appelez-moi Jim ou Jimmy.   âge J’ai fêté mes trente ans ce quinze mars 2017 date et lieu de naissance Spring Hill. . métier, ou études Sans emploi fixe. Je fais des petits boulots par ci par là pour manger autre chose que de l’eau, ça ne fait pas de mal de temps en temps.  à spring hill depuis Toujours. Cette ville m’a vu naître, vivre ou survivre, et elle me verra mourir. Elle est la ville de mes ancêtres depuis bien des générations.  statut social  Célibataire. statut financier Moyen à faible. quartier choisi Bayport. caractère rêveur-naïf-lunatique-colérique-dépressif. groupe choisi Shape of you. avatar & crédit Max Thieriot. Merci à ranipyaar pour l’avatar
Q1: Quelle est ta réaction à la découverte du journal de l'inconnu?
  Au début, je n'en avais strictement rien à faire. "Pff.. Encore un sale gamin qui veut faire son malin." me suis-je dit quand j'ai vu le titre de l'article sur ce fameux journal. Et puis, je me suis intéressé d'un peu plus près à l'affaire. Cette affaire date d'il y a quinze ans... Quinze ans ! La même année du décès de mon frère. Celle avant que ne me fasse enfermer. Bon sang... Et si je connaissais ce garçon ? Et s'il avait un rapport avec mon frère ? Et si c'était lui ? Et si ce n'est pas lui, c'est une toute petite ville et on avait quasiment le même âge à l'époque de la rédaction de ce journal... J'aurais sûrement pu faire quelque chose pour lui. Toutes ces interrogations me terrifient ! Et ce journal aussi, par la même occasion.

   Q2:As-tu une idée sur qui pourrait-être le garçon en question?
   Curabitur mauris odio, faucibus quis aliquam nec, scelerisque eu sapien. In sapien purus, finibus quis aliquet et, tristique quis lacus. Donec laoreet diam a est ullamcorper posuere. Sed dictum, mi eget luctus iaculis, erat nisl vestibulum elit, eget elementum risus ligula non risus. Morbi eu laoreet mauris. Morbi porta, metus sit amet eleifend venenatis, enim eros semper magna, eget faucibus risus ipsum nec justo.

   Q3: Es-tu prêt à faire éclater la vérité autour de l'inconnu? Un petite, effectivement... Mais je n'ose pas y penser. Comme je vous l'ai dit plus tôt, il y a énormément de points communs entre mon défunt frère et cet inconnu. J'ai... Et si... Renh ! Avec des "si" on fait de la musique, on coupe du bois, mais on ne refait pas le monde. Je me trompe peut-être totalement et cet inconnu est toujours en vie, en train de se moquer de nous. Je me fais du soucis pour rien. Bref, pour répondre à votre question, non je n'ai aucune idée de ce à quoi ce connard pourrait ressembler.

Son frère est mort à l'âge de quatorze ans. Jim en avait alors quinze, il l'a retrouvé pendu dans sa chambre ◊ Suite à cela, sa mère s'est noyé dans l'alcool et son père est parti dans un autre état ◊ En un an, la maison n'a plus été entretenue, si bien que la végétation du jardin l'avait presque recouverte. Jim était obligé de faire sa lessive dans l'évier et d'aller souvent manger chez les voisins ◊ Jim pense voir son frère partout. Il a des moments de lucidité où il se souvient de son décès, mais il retombe vite dans ses travers. C'est plus rassurant pour lui ainsi ◊ Il avait une relation fusionnelle avec son frère, depuis tout jeune ils ne faisaient rien l'un sans l'autre ◊ Il a passé quatorze ans dans un hôpital psychiatrique. Les infirmières qui l'ont connu de son entrée à sa sortie, ainsi que le psychiatre qui l'a suivi tout ce temps le considèrent comme un fils ◊ Quand il était dans l'établissement, il alternait les phases de calme, qui vers la fin de son traitement pouvait durer plusieurs mois, aux phases de décompensation, qui duraient plusieurs jours. Durant ces dernières, il frappait le personnel soignant, les autres résidents, il tentait de s'échapper, se jetait contre les murs, etc ◊ Il a été diagnostiqué comme ayant des troubles schizo-affectifs ◊ Il doit suivre une thérapie en externe deux fois par semaine à laquelle il va assidument pour ne pas retourner à l'hôpital. Il a par conte un prescription de neuroleptiques qu'il ne prend pas, de peur de ne plus voir son frère ◊ Il a du mal à lier des liens relationnels avec autrui, il se méfie de tout le monde ◊ Il pense que son frère aurait très bien pu écrire le fameux journal dont tout le monde parle, étant donné que les dates coïncides, mais il n'en est pas sûr. Il est terrifié à l'idée que ce soit le cas ◊ Depuis que l'affaire du journal a été rendue publique, il se sent concerné et a du mal a en dormir. Ce garçon avait l'air d'avoir son âge à l'époque... Il s'il l'avait connu ? Et s'il avait pu faire quelque chose ?
Pseudo, prénom Again / Pauline  âge: 19 ans pays/région: Mère Belgique  :chat:  comment avez vous connu le forum?: ON M'A FAIT DU FORCING  :14: Mais now i'm the place, vous pourrez plus me déloger  :scar:  dédicace: A mon Regie / Charlie d'amuur, bravo tu as fait un travail monstrueux  :ananas:


Dernière édition par James Donovan le Mar 30 Mai - 12:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: You look like my next mistake ◊ Jim Sam 20 Mai - 19:01

 
I'm lost, damn lost
- T'en veux une autre, Ed ?
- Non merci, j'ai bu assez pour ce soir. Et tu devrais faire pareil, Jim.
- C'est pas faux. Hé, tu te souviens quand tout ça a commencé ?
- Ne change pas de s..
- En fait, je pense qu'il n'y a pas réellement de date de départ. J'ai toujours été un peu perturbé, mais tous les Donovan le sont, donc ce n'est pas ma faute, si ? C'est sûrement pour ça que je me retrouve ici ce soir, à descendre des bières dans un appartement miteux au milieu de ce vieux quartier de Bayport. Je me rappelle que quand nous étions petits, papa passait plus de temps au travail qu'à s'occuper de sa maison. Si maman avait su pourquoi, je pense qu'elle ne l'aurait plus laisser sortir du tout ! Mais elle n'a jamais été très doué pour les relations humaines. Elle a laissé partir partir papa, mais surtout, elle a laissé ça arriver. Malgré toutes les fois où son fils est rentré en pleurs de l'école ou avec des marques de coups sur l’entièreté du corps, elle a préféré fermer les yeux plutôt que de voir la réalité en face. Oui, son enfant était victime de harcèlement scolaire, n'ayons pas peur des mots. Oui, il allait mal. Oui, sa famille entière allait mal. Pourtant, elle a continué de porter ce putain de faux sourire jour après jour et répéter "Ce n'est rien, ce ne sont que des enfants. Et c'est ce que les enfants font ! Ca leur passera". Non, ça ne leur est pas passé. Pas assez tôt en tout cas. Et puis, l'incident, comme l'ont nommé ces enfoirés de flics, est survenu. Elle était sa mère.. Elle, elle aurait dû.. Elle aurait dû... Enfin, c'est du passé maintenant, je suppose. Après ça, tu la connais, son verre de vin quotidien est passé à une bouteille quotidienne. Puis deux. Pour finir à passer à quelque chose de plus fort pour noyer son chagrin autrement que dans ses larmes. Comment penses-tu que son cher mari a réagi ? En l'épaulant et en s'occupant de moi, leur unique enfant encore en vie ? Non, ce serait bien trop compliqué, et les cons n'aiment pas les choses compliquées. Il est donc parti rejoindre son fameux travail qui lui prenait tant de temps. Son travail se nommait Janick, et ensemble ils ont eu une belle maison et un enfant magnifique ! Mais cette fois ci un gamin normal, pas dingue.

Je t'ai menti tantôt. En vérité, c'est à partir de ce moment là que je suis devenu totalement taré. Je me souviens encore de la peur que je ressentis lorsque j'ai vu le corps balancer de gauche à droite au bout d'une corde accrochée au lustre de cette chambre autrefois si accueillante. Ce corps sans vie que j'avais tant aimé, d'un amour vrai, un amour fraternel. D'abord, je n'ai rien dit. Comme si prononcer un seul mot devant cette horreur la rendrait réelle. Hm... Comme si elle ne l'était pas déjà... Tu peux regarder tous les films d'épouvante de la terre, faire face à n'importe laquelle de tes phobies, jamais tu pourras te rapprocher de l'effroi que j'ai ressenti à ce moment. Cette frayeur qui te traverse l'échine, qui te transperce au plus profond de toi. Comment veux-tu ne pas devenir fou lorsque tu fais face au suicide de ton petit frère adorer ? Je m'en suis tant voulu... Et je me sens encore coupable à ce jour. J'aurais du le protéger. J'aurais du... J'aurais du..

Heureusement que tu as toujours été là, à mes côtés. Tu ne m'as jamais lâché, même après ça. Même lorsque mes crises d'angoisse démarraient et quand je me mettais à hurler au milieu de la classe ou dans mon sommeil, écraser par le poids de ces images qui ne me quittaient jamais. Le soucis, ça a été quand les services sociaux s'en sont mêlés. J'avais seize ans, cela ne faisait que quelques mois que... Bref. Ils ont enquêté sur nous. Tu te doutes bien qu'un gamin de cet âge là vivant sans père, dans une maison à la limite de la déchetterie et une mère dans le même état, ce n'était pas le mieux à leurs yeux. Alors, comme si je leur appartenais, ils m'ont retiré de chez moi pour me mettre en foyer d’accueil. Tu étais toujours auprès de moi, tu dois t'en souvenir... Mes crises d'angoisse n'ont fait que s’amplifier. Ils ont donc profité que je sois mineur pour m'enfermer chez les fous. Oh je me suis débattu, ne t'en fais pas pour ça ! Et quand j'eus atteint ma majorité, ils m'ont gardé malgré mes demandes incessantes pour sortir de cette maison de tarés. "Dangereux pour lui-même et pour autrui". Décidément, ce sont eux les malades. Tu me rendais très souvent visite, mais ça c'est vite espacé. Peut-être que tu n'aimais me voir droguer aux médicaments qu'ils me forçaient presque à ingérer ? Je ne t'en veux pas, t'inquiète ! Ce n'est pas mon genre de t'en vouloir, tu le sais bien. J'ai passé quatorze longues années là bas. Je peux comprendre que tu en aies eu marre, tellement que vers la fin, tu ne venais plus du tout.

Cela fait à présent quatre mois que je suis sorti de cet établissement. Mais je ne suis pas plus heureux maintenant. Je suis retourné de nombreuses fois dans mon ancienne maison, mais elle a été vendue à d'autres gens que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam. Je ne sais pas s'ils ont fait un prix de gros pour l'habitation et maman, mais je ne l'ai plus revue depuis. Elle n'est pas venue une seule fois me rendre visite. Pas une seule. Enfin bref. Je suis content de te revoir mec, en tout cas.

- Jim, je peux te poser une question ?
- Tout ce que tu veux Ed.
- Tu sais que je suis mort n'est-ce pas ? Je veux dire, chaque fois que tu me racontes cette histoire j'ai comme un doute.
- Je ne suis plus sûr de rien. Depuis que je t'ai retrouvé pendu dans ta chambre, tout déraille. Les gens me croient fous, alors je finis par le penser aussi. Mais que tu sois réellement là ou pas, ça me fait du bien de te parler. Je me sens moins vide. Moins seul.
- Je reprendrais bien une bière moi.
- Tu as raison, je vais les chercher. La nuit va être longue.


Dernière édition par James Donovan le Mar 30 Mai - 12:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Staff de VOM
Messages : 1135
Date d'inscription : 14/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free

MessageSujet: Re: You look like my next mistake ◊ Jim Sam 20 Mai - 19:14

Bienvenue parmi nous :ha:
Et puis, bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de voir ce que tu nous prépares :red:

_________________
Red Queen

queen scar ⊹ when the queen is happy, there's peace in the kingdom.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: You look like my next mistake ◊ Jim Sam 20 Mai - 19:43

Bienvenue parmi nous :kitty:
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Staff de VOM
Messages : 358
Date d'inscription : 19/05/2017

MessageSujet: Re: You look like my next mistake ◊ Jim Sam 20 Mai - 20:02

Bienvenue parmi nous :ha:

Si tu as la moindre question, n'hésite pas I love you

Et bon choix de pv :hihi: Je te réserve Max pour six jours :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Habitant de Lafayette
Messages : 86
Date d'inscription : 13/05/2017

MessageSujet: Re: You look like my next mistake ◊ Jim Sam 20 Mai - 20:56

Il est chouette, Max! Que de bons choix! Bienvenue! :like:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: You look like my next mistake ◊ Jim Dim 21 Mai - 10:11

Soit le bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Staff de VOM
Messages : 874
Date d'inscription : 15/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free. [1/2]

MessageSujet: Re: You look like my next mistake ◊ Jim Dim 21 Mai - 10:46

Bienvenue sur le forum. I love you
Bon courage pour terminer ta fiche ! :angel:

_________________
harmony. when it all falls, when it all falls down, i'll be your fire when the lights go out, when there's no one, no one else around, we'll be two souls in a ghosttown..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: You look like my next mistake ◊ Jim Dim 21 Mai - 21:22

Merci à tous :chat: :chat:
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Staff de VOM
Messages : 874
Date d'inscription : 15/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free. [1/2]

MessageSujet: Re: You look like my next mistake ◊ Jim Lun 22 Mai - 1:23

FICHE VALIDEE





Tout est bon, je valide. :red: J'adore ta façon d'écrire, l'histoire est tellement bien racontée ! Elle est triste, mais toutefois un peu flippante, j'ai vraiment hâte de voir Jimmy en action ! :cute:

Maintenant que tout est bon, file vérifier que le staff a bien fait son travail en recensant ton avatar! :vache: De plus, il est temps pour toi d'aller faire ta fiche de lien. Va vite demander ton logement et et recenser ton métier, ici. N'hésite pas à demander un partenaire de rp à la roulette de rp. Enfin, si tu en as envie, va donc créer tes scénarios et pré-liens ici! :chaton:

Bon jeu parmi nous, petit chat! :persan:

_________________
harmony. when it all falls, when it all falls down, i'll be your fire when the lights go out, when there's no one, no one else around, we'll be two souls in a ghosttown..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You look like my next mistake ◊ Jim

Revenir en haut Aller en bas
 
You look like my next mistake ◊ Jim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» look at that face you look like my next mistake (emma)
» Your biggest mistake
» Oops, my mistake ▬ Matthew
» Fin du rp : My mistake, marked out in high vis to stay blended in /!\ {OK}
» Sometimes the only way to fix a mistake is to make it twice (Wayne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veil of mist :: Our Memories :: My Way-
Sauter vers: