Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Comme le dit l'annonce aux habitants, Spring Hill est maintenant sans électricité
en attendant les agissements du Maire.
Le forum fête ses 1 mois ! Merci à tous de faire vivre le forum !

Partagez | 
 

 Don't call me alone (BREADVILLE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Staff de my Way
Messages : 87
Dollars : 312
Date d'inscription : 20/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free [1/5] TC() WT{1}

MessageSujet: Don't call me alone (BREADVILLE) Mar 23 Mai - 1:06

Don't call me alone
Melville Abernathy & Braeden Harmon
Mardi. 13h32. Le pire moment de ma journée, vingt-huit minutes avant mon prochain cours. Cette vie d'enseignant allait finir par me tuer. Les étudiants, ce n'était pas ma tasse de thé. Je ne supportais pas ces gamins, mais j'étais prêt à endurer tout ça le temps de quelques mois de plus. Depuis cinq mois maintenant j'endurais tout ça, depuis cinq mois j'étais prit dans cette ville. Je maudissais cette erreur, cette chute. D'un autre côté, j'allais pouvoir rattraper le temps perdu avec Cyrus, avec Scarlett. Cyrus... Il y a quelques semaines, il s'est pointé chez moi un jour de pluie. Il tremblait, il n'allait pas bien du tout. En vingt ans, je ne l'avais jamais vu dans cet état. Je l'ai vu souffrir pour rien, des douleurs venant de nul part, mais jamais je ne l'avais vu dans cet état. Il avait passé la nuit chez moi ne supportant pas le fait de se retrouver seul. Il n'a pas réussi à ma parler ce soir là, mais le matin, au réveil, les premiers mots qu'il m'a dit, m'ont fait cracher mon café. Je n'ai jamais cherché à affirmer ce qu'il me disait. Je le croyais, c'est tout. Si les parents le croyaient mort, moi je n'y croyais pas. À travers toutes ces années, je sentais bien dans les agissement de Cyrus qu'il y avait un lien. Quelque part dans ce monde, il était là. J'avais fini par oublié, j'ignorais tous les signes, je me disais aussi qu'il était mort, mais quand Cyrus m'a dit avoir vu une copie conforme de lui-même. J'y ai cru. Je ne l'ai jamais vu, pas encore. J'ai fait promettre à mon frère de ne rien dire aux parents. Il a passé quelques jours chez moi, enfermé dans la chambre que je lui avais réservée.

Je regarde à montre au moment où elle tourne à 13h33 Je pousse un lourd soupire, encore vingt-sept minutes à attendre. Des cris au loin on fini par attirer mon attention. Je me suis retourné pour observer au loin, mais je ne vois rien.  J'ai froncé les sourcils longeant le couloir jusqu'à arrivé au petit café étudiant. Je vois une tête rousse voleté d'un côté et puis de l'autre. J'ai serré la mâchoire. Je ne connais pas grand têtes rousses. D'un pas décidé je rentre dans le petit café. Un jeune se tourne vers moi et son sourire disparaît aussi tôt. Il cesse de hurler au combat. D'autres l'ont imité en se rendant compte de ma présence. Ils se sont écarté de mon chemin, jusqu'à ce que j'arrive à la hauteur des deux bagarreur. Le rouquin était dos à moi, mais son adversaire me voyait bien, moi et mon regard noir. J'ai agrippé le roux par le col pour le reculer. L'autre s'est redressé, les yeux rond, la sueur perlant sur son front. Il en perdait même la voix. « Mon... Monsieur Ab... Berna... Thy... » Il baisse les yeux et fixe le sol en replaçant son t-shirt. Je garde ma grippe sur le rouquin avant de lever la tête vers les spectateurs. « Le spectacle est fini, à vos cours. » J'ai tourné la tête vers lui et j'ai cru voir Cyrus. Mais... Mon visage s'adouci finalement et je relâche ma grippe, son adversaire était déjà parti.

_________________
    Why did love put a knife in my heart? Why did love open up my scars? Why did love put a knife in my heart? In my bed, in my head, in my heart Was it for redemption? Was it for revenge? Was it for the bottle? Was it for the ledge? Was it for the thrill of pushing my hope to the edge? Why did love, why did love put a gun in my hand?
    RIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de my Way
Messages : 251
Dollars : 537
Date d'inscription : 13/04/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free

MessageSujet: Re: Don't call me alone (BREADVILLE) Jeu 25 Mai - 15:52

Don't call me alone
Melville Abernathy & Braeden Harmon
Il y avait eu une bagarre pour quelque chose de débile. Braeden n'était pas au meilleur de sa forme morale et le fait que ce gars le fixe sans arrêt, l'avait agacé. Le jeune garçon commença à se battre, tout en laissant son esprit partir ailleurs dans le passé. Quand Braeden perdait le moral, il se réfugiait dans ses souvenirs. Même s'il partait tous les ans et qu'il perdait ses amis, il en avait toujours un. Il se demandait bien pourquoi il était parti ici. Pourquoi être venu à Spring Hill malgré que cette ville l'attirait. Il ressentait qu'il s'y passait un truc mais il ne savait pas quoi.

Soudain, alors que Braeden avait surement le visage amoché, parce que oui - il se bagarrait mais il ne savait pas frapper - la bagarre s'arrêta et les gens partirent. Braeden voulut frapper de nouveau mais quelqu'un le retenait fermement.

"Mais lâchez moi! Je veux qu'il souffre!" grommela Braeden, en colère. Son esprit était revenu dans le présent. Quand il put enfin bouger, et qu'il comprit que c'était un professeur qui l'avait retenu, Braeden se sentit encore plus en colère. Il leva la tête et le fixa.

"Je crois que je vais rentrer chez moi... "

Braeden était prêt à rentrer. A aller s'enfermer dans sa chambre et aller voir Jessie. Non, elle devait sûrement travailler. Mais au moins sa chambre était réconfortante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de my Way
Messages : 87
Dollars : 312
Date d'inscription : 20/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free [1/5] TC() WT{1}

MessageSujet: Re: Don't call me alone (BREADVILLE) Ven 26 Mai - 5:38

Don't call me alone
Melville Abernathy & Braeden Harmon
L'avoir devant mes yeux me faisait rendre compte que j'aurais du faire quelque chose plus jeune, ou du moins plus tôt. J'avais toujours eut ce doute qu'il était en vie et je n'ai attendu que confirmation pour le savoir, pour le comprendre. Je ne pouvais pas être plus sûr à me retrouver nez à nez avec lui. Une bagarre? Ce n'était pas surprenant, nous avions tous cette violence en nous. Pourquoi est-ce que je l'avais arrêté? J'en sais rien. J'aurais pu faire comme les autres et observer, mais j'avais préféré l'arrêter avant que ce ne soit trop grave. Il faut l'avouer que j'avais le statut d'enseignant, que j'avais le statut de l'adulte responsable. D'un autre côté, je savais qui il était, je savais qu'il était mon frère, Simon, celui que j'aurais du connaître, celui que je me devais de protéger en silence aujourd'hui.

Au moment où j'ai vu l'état de son visage, ce regard passif c'est transformer en regard de rage. Regard qui faisait fuir tout le monde à mon habitude. Je fais un pas de reculons pour lui laisser un peu d'air. Je croise les bras pour dissimuler mes poings durement serrés. Je sentais mes ongles se planter dans mes paumes. J'ai fixé le sol en instant en soupirant. Naturellement, en tant qu'enseignant et d'adulte responsable, je n'aurais jamais dit ça. Aucun enseignant intelligent ne dirait ce genre de chose, mais je ne parlais pas par mon statut, je parlais par le coeur. « Il y a d'autres façons pour faire souffrir les gens. » J'ai levé les yeux vers lui à nouveau, j'étais calme physiquement, mais je bouillonnais de l'intérieur. Je n'ai pas su garder cet air de dure sur mon visage. Je me suis approché à nouveau de lui en prenant son menton entre mes doigts. Je lui dresse le visage le tournant de gauche à droite doucement pour observé les dégâts. « Un tour à l'infirmerie s'impose avant. Sinon, je peux t'arranger ça. Tu ne rentres pas chez toi dans cet état. » Je retire ma main et me recule à nouveau. Je me foutais de connaitre la raison de la bagarre, il restait mon frère par le sang. Je ne pouvais pas le laisser partir de cette façon.

_________________
    Why did love put a knife in my heart? Why did love open up my scars? Why did love put a knife in my heart? In my bed, in my head, in my heart Was it for redemption? Was it for revenge? Was it for the bottle? Was it for the ledge? Was it for the thrill of pushing my hope to the edge? Why did love, why did love put a gun in my hand?
    RIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de my Way
Messages : 251
Dollars : 537
Date d'inscription : 13/04/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free

MessageSujet: Re: Don't call me alone (BREADVILLE) Jeu 8 Juin - 4:53

Don't call me alone
Melville Abernathy & Braeden Harmon
C'était malin. Baelfire avait mal partout. Pourtant il n'avait pas reçu trop de coups mais son corps brûlait et il souffrait au niveau de l'estomac. Tant pis pour lui. Il s'était battu, c'était de sa faute. Quel crétin! Le professeur n'arrêtait pas de le regarder et ça le mettait mal à l'aise. Tout le mettait mal à l'aise en ce moment. Baelfire soupira et il garda son sac à l'épaule. Il avait envie de partir. De fuir. De ne plus jamais revenir dans cette université. Il n'avait pas le choix. Il devait rester. Fuir ne servait à rien.

Il regarda de nouveau le professeur qui lui demandait d'aller à l'infirmerie mais il irait nul part. Il voulait juste rentrer chez lui et se reposer. Il reprit alors et grommela:

"J'ai plus 8 ans pour aller à l'infirmerie pour une simple égratignure... Tout va bien, j'habite pas loin, je suis encore capable de savoir si je peux rentrer ou non..."

Baelfire souffrait de l'estomac et il ne voulait pas que ce professeur le voit. Il voulait juste rentrer et tout oublier. Mais il avait l'impression qu'il n'allait
pas retrouver son lit de sitôt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Don't call me alone (BREADVILLE)

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't call me alone (BREADVILLE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Gamertag , Call of duty MW2 ( X360)
» Call of Chtulhu LCG
» ~ call me maybe (baptiste)
» Quel est votre Call Of Duty préféré?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[my way] :: spring hill, florida :: timber pines :: [university]-
Sauter vers: