Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Comme le dit l'annonce aux habitants, Spring Hill est maintenant sans électricité
en attendant les agissements du Maire.
Le forum fête ses 1 mois ! Merci à tous de faire vivre le forum !

Partagez | 
 

 Comme je l'ai écrit - Andy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Membre à la superbe plume
Messages : 263
Dollars : 445
Date d'inscription : 24/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]:

MessageSujet: Comme je l'ai écrit - Andy Mer 24 Mai - 19:40

Andy Kwon
ft Godfrey Gao
nom complet Andrew Chih-Hsiang Kwon. Le mariage parfait entre origines, traditions et intégration. Bien qu'ils aient quitté leur Taïwan natale pour le pays de la bannière étoilée, mes parents n'ont jamais voulu vivre repliés sur eux même comme beaucoup d'immigrés sont tentés de le faire. Ils ont toujours été soucieux de me donner toutes les chances pour réussir dans la vie et m'intégrer comme il se doit. Cela explique surement le choix de mon prénom à consonance anglo-saxone : Andrew (même si tout le monde m'appelle Andy). D'un autre côté, ils n'ont jamais voulu m’étêter entièrement de mes racines. Cela aurait été de toute manière bien difficile, vu que Kwon n'est pas vraiment un patronyme qui sent bon l’Amérique. On comprend alors mieux le choix mon second prénom, Chih-Hsiang, qui n'était autre que celui de mon grand-père maternel. Mes parents n'ont eu de cesse de me dire que si je sais qui je suis et d'où je viens, alors je saurais où je vais. Ce qui je l'avoue, n'est pas totalement dénué de sens.  âge  Le 22 Septembre 1984 (32 ans). Les gens sont toujours surpris d'apprendre que j'ai "déjà" trente-deux ans. Sans le vouloir, mon visage a gardé une apparence relativement juvénile. Ce qui me pose bien des problèmes pour être pris au sérieux. Tant dans mon travail que dans ma vie personnelle. Je ne compte plus le nombre de remarques désobligeantes que j'ai pu essuyé jusqu'à présent. Du style : "Qu'est-ce que vous connaissez à la vie ? Vous êtes à peine en âge de conduire.". Même ma taille d'un mètre quatre-vingt treize (ce qui n'est pas courant pour un asiatique), m'est d'aucune utilité pour gagner en crédibilité. J'ai bien essayé divers stratagèmes pour paraître plus âgé et expérimenté, comme me laisser pousser la barbe ou m'habiller de façon plus sérieuse et austère : rien n'y fait. date et lieu de naissance Ponte Verda Beach, Floride. Une petite ville de 30 000 âmes. Elle se situe au Nord-Est de Spring Hill, dans le comté de Saint Johns, sur la côte est de la Floride. Pour tout les amoureux de la nature c'est l'endroit parfait. Des plages de sables fins s'étendant sur près de 88 Km. Une mer d'huile translucide et calme. Dans les terres, on trouve pas mal de marécages qui ne sont pas sans rappeler les Everglades du côté de Miami. Le hic, c'est qu'en dehors de cette faune et de cette flore à couper le souffle, il n'y a pas grand chose à faire ou à voir. Très peu d'emplois. Quasiment aucun d'événement culturel ou sportif susceptible de dynamiser la ville. Comme beaucoup de ville côtière de la Floride, Ponte Verda Beach est principalement constitué de retraités souhaitant couler leur vieux jours dans un cadre de vie paradisiaque. Qui sait, peut-être que j'en ferais de même lorsque je serais un vieux machin complétement décrépi ? métier, ou études J'ai étudié la médecine légale à New-York avec une spécialité en ostéologie et en endocrinologie. La thèse de mon doctorat portait sur les techniques de détection et d'identification de poison dans l'organisme des victimes. Aujourd'hui, je suis le médecin légiste en chef du comté de Hernando. Mon entourage a bien du mal à comprendre comment je peux travailler au quotidien avec la mort. Ceci dit, j'adore mon job, et je n'en changerais pour rien au monde. La plupart de mes confrères mettent de la distance entre eux et la personne sur leur table d'autopsie. Moi, c'est tout l'inverse. J'appelle les victimes par leur nom, leur parle et tente de comprendre à quoi pouvait bien ressembler leur vie avant qu'elles n'arrivent dans ma morgue. Je reconnais que ce n'est pas tout les jours simple, notamment lorsque j'ai à faire à des enfants ou à des jeunes. Je suis souvent amené a travaillé avec la police lors des affaires criminelles. Dès lors, je bosse d'arrachepied et avec énormément de minutie. Je ne m'accorde aucun repos avant que le ou les meurtrier(s) soi(en)t interpellé(s). Je suis également auteur de thrillers policiers à mes heures perdues. Je tente de montrer comment scientifiques et policiers collaborent afin d'appliquer la justice. Jamais je n'aurais pensé que mes livres puissent devenir des best seller. Et pourtant ... . L'un d'eux va même être adapté au cinéma très prochainement. à spring hill depuis Je suis arrivé à Spring Hill il y a une dizaine d'années de cela. A l'époque, je commençais tout juste ma thèse de doctorat. Mon maître de thèse n'était autre que l'ancien légiste du comté de Hernando. Une fois diplômé, il m'a offert un poste d'adjoint. Lorsqu'il a pris sa retraite il y a quatre ans, il a insisté fermement pour que j'obtienne son poste. Selon lui, je suis le garçon le plus brillant qui lui ait été donné de voir. Il est convaincu que "sa morgue', comme il l'appelle, sera entre de bonnes mains, étant donné qu'il a été mon mentor et que j'en sais plus que n'importe qui sur le corps humains, la science, les toxines et tout ce qui gravite autour de ce métier. Je ne vous raconte pas la pression ainsi que la responsabilités qui pèsent sur mes épaules. Je n'ai pas le droit à l'erreur ni au moindre faux pas. Sinon bonjour le déshonneur. Là, ce sont les restes de mon éducation asiatique qui parlent. statut social Je suis un coeur à prendre. En tant que bourreau de travail, ce n'est pas simple de faire des rencontres. D'autant plus lorsqu'on en arrive à la question fatidique : "Et sinon tu travailles dans quoi ?". Rien de tel que "je suis médecin légiste", pour jeter un froid et mettre mal à l'aise les gens. Neuf fois sur dix, je ne vois pas la couleur d'un second rendez-vous. Alors je noie mon chagrin dans le travail ou l'écriture. J'ai tout de même eu une relation sérieuse avec le lieutenant de la police de Brooksville. Mais bon, cela a fini par faire flop. C'était une homme d'action, un homme de terrain. Moi, je suis quelqu'un de cérébral. Un rat de laboratoire qui place la science au dessus de tout. Bref, on était trop différents. Et puis je confirme, c'est un très mauvais plan que de sortir avec une personne avec laquelle vous êtes amené à travailler. En revanche, cela m'a donné une source d'inspiration intarissable pour ce qui est des protagonistes de mes livres. statut financier Plutôt aisé. Je n'ai vraiment pas à me plaindre. Mon salaire me permet de vivre plus que confortablement. Les royalties de mes romans m'apportent également un joli petit pécule financier. Sans compter les différents cadeaux que m'a offert mon éditeur suite aux succès de mes œuvres (voiture, voyages ...). Toutefois, j'ai su resté  humble. Prendre la grosse tête et faire étalage de son argent, ce n'est pas dans mes gênes. Bon, je reconnais tout de même que j'ai un pêché mignon pour les beaux vêtements et les belles chaussures. Mais pour ma défense, je ne les mets que pour les grandes occasions. Je me vois mal aller travailler en costume Armani et mocassins en cuir italien. Par ailleurs, je ne suis pas ce que l'on pourrait appeler un flambeur. Je pars du principe que ne sachant jamais de quoi demain sera fait, mieux vaut prendre un maximum de précautions. Cela vaut aussi pour l'argent. quartier choisi Hernando Beach caractère Bourreau de travail - Minutieux - Appliqué - Solitaire - Peu loquace - Quelque peu vaniteux sur les bords - Rêveur - Créatif - Pince sans rire - Oiseau de nuit - Têtu - Assidu - Tenace - Sarcastique - Empathique - Bon vivant - Courtois. groupe choisi Insidious. avatar & crédit Godfrey Gao (Eliark)
Q1: Quelle est ta réaction à la découverte du journal de l'inconnu?
   J'ai encore du mal à le croire. Ceci dit, Spring Hill n'est plus vraiment la petite ville tranquille et paisible d'autrefois. Plusieurs personnes pas très recommandables se sont établies ici ces dernières années. Ce qui m'effraie, ce sont les similitudes avec ce que j'ai écrit dans mon tout premier roman : The Missing. L'histoire d'une adolescente vivant dans une petite ville de l'Oregon. Timide, secrète et introvertie, elle disparaît sans laisser de trace. Hormis une énigmatique bande dessinée, dont elle est la dessinatrice ainsi que l'héroïne, et que l'on découvre bien des années plus tard. J'espère juste que la fiction ne rejoindra pas la réalité, sinon ce sera sur ma table d'autopsie que finira cet inconnu.

   Q2:As-tu une idée sur qui pourrait-être le garçon en question?
   Absolument aucune. Je suis arrivé à Spring Hill il y a "seulement" dix ans. Si les derniers mots qu'a écrit ce garçon remontent à une quinzaine d'années, alors je ne pense pas le connaître. J'ai tendance à souvent imaginer le pire, mais dans le fond personne ne sait. Il peut tout aussi bien être encore ici à Spring Hill, comme il peut être loin. On n'en sait rien. Si ça se trouve, il vit désormais à l'étranger ou sous une fausse identité ? Ce garçon peut également aussi bien être un martyre qu'un sociopathe. En bon scientifique, j'aime m'en tenir uniquement aux faits ainsi qu'aux preuves. Or dans ce cas précis, on ne possède ni l'un, ni l'autre. Juste un support écrit depuis lequel chacun y va de sa petite hypothèse. Même si j'ai beau essayé de garder la tête froide et de ne pas céder à l'hystérie collective qui gagne la ville, je suis tout de même inquiet. Dans mon livre, la jeune fille est finalement retrouvée morte au fond de la marina, ligotée à une imposante grille métallique et dévorée par des prédateurs marins. J'espère que notre inconnu ne connaîtra pas le même sort.

   Q3: Es-tu prêt à faire éclater la vérité autour de l'inconnu?  Plutôt deux fois qu'une. Toute cette histoire a instauré un désagréable climat de suspicion et de panique dans cette ville pourtant connue pour sa tranquillité et son calme. Tout le monde soupçonne tout le monde. Je n'échappe pas à la règle. D'une part à cause de mon métier qui en révulse plus d'un, d'autre part à cause des nombreux parallèles qu'il y a entre mon livre et cet inconnu. Beaucoup de personnes me regardent avec méfiance et me fuient comme la peste depuis que l'on a découvert ce fameux journal. D'après les "on dit", je serais en bonne place sur la liste des suspects. Mais suspect de quoi ? De meurtre ? C'est ridicule, il n'y a pas de corps. Toujours est-il que suspect ou pas, la police ne m'a pour l'instant pas interrogé sur quoi que ce soit. De toute manière, je ne sais absolument pas qui peut bien être l'auteur de ce journal, et surtout je n'ai rien à me reprocher.  
01. Andy est issu d'une famille d'immigrés taïwanais relativement modeste. Son père était technicien dans un laboratoire pharmaceutique. Sa mère quant à elle travaillait comme infirmière à l'hôpital jusqu'à la naissance de son fils. Dès lors, elle préféra se consacrer uniquement à son fils et devint mère au foyer. La petite famille vécue dans une banlieue résidentielle calme de Ponte Verda Beach en Floride. 02. Il est fils unique. Même s'il ne l'a jamais clairement dit, Andy a beaucoup souffert de la solitude étant jeune. Il aurait bien aimé avoir au moins un frère ou une soeur. Toutefois, les asiatiques sont très friands de la politique de l'enfant unique. Ses parents n'ont pas dérogé à la règle. En grandissant, il a fini par s'accoutumer à la solitude. Tant et si bien que désormais, il a tendance à la rechercher lorsqu'il ne l'a pas. 03. Élevé dans les us et coutumes d'Extrême Orient (honneur, devoir, respect alloués aux ancêtres etc.), Andy est un élève studieux qui excelle dans toutes les matières, bien qu'il semble plus avoir la fibre scientifique. Cerise sur le gâteau, son QI a été estimé à 160. Il fait donc la fierté de ses parents qui l'imaginent déjà médecin ou ingénieur. Le revers de la médaille réside dans sa relative incapacité à nouer des contacts avec les autres. C'est bien là tout le problème. Il est capable de vous réciter de tête le tableau des éléments de Mendeleïev, mais à côté de cela, il perd tout ses moyens et ne sait comment faire lorsqu'il se retrouve seul avec une personne dans un cadre de discution informel. 04. Enfant surdoué, il termine le lycée avec trois ans d'avance. Il obtient dans la foulée une bourse d'étude pour l'université de Columbia à New-York. Là bas, il étudia la médecine sans trop savoir quelle spécialité il choisira. Il finit par opter pour la médecine légale. Dans le fond, vu ses difficultés à communiquer avec ses semblables, légiste semble être un job tout indiqué pour lui. Afin de maîtriser pleinement son sujet, il étudia en parallèle de sa matière de prédilection deux autres disciplines : l'ostéologie (étude des os) et l’endocrinologie (étude des hormones). 05. Il dû attendre vingt-ans avant de connaître son premier émoi amoureux. Molly Indrassen. Un étudiante en cinquième année de psychologie. Ah oui, c'était bien. Un peu platonique et gnian-gnian sur les bords, mais c'était bien quand même. Sinon plus récemment, il y a eu le lieutenant Chad Rollins. Là par contre ce fut tout l’inverse. De la passion, de la fougue, de l'entrain et j'en passe ! Peut-être même trop au goût d'Andy. Oui, vous l'avez compris le coroner du comté de Hernando est bisexuel. 06. Plus superstitieux que lui, ce n'est pas possible. Jamais au grand jamais il ne passera sous une échelle ou ouvrira un parapluie en intérieur. Il change de trottoir et évite tout contact visuel avec un chat noir. Il ne supporte pas la vue d'un chapeau sur un lit. Les vendredis 13, il fait tout son possible pour rester calfeutrer chez lui. Bref, il est très marabouté. 07. Sa mère lui a transmit la passion de la musique. Il collectionne les vinyles depuis ses dix-huit ans. Sa collection compte aujourd'hui pas loin de 700 pièces. Il y en a pour tout les goûts et pour tout les styles. Rock, Metal, Pop, Punk, Blues, Jazz, Electro et même Classique. Il sait également jouer de la contrebasse et du violoncelle. Il aime aussi bien jouer des titres modernes d'Avicii ou Lady Gaga que des œuvres Wagner et Beethoven. 08. Il a obtenu son doctorat a seulement vingt-trois ans. C'est également à cette période qu'il s'est mis à écrire des thrillers policiers. Coucher les mots sur le papier est le seul moyen qu'il a trouvé pour prendre de la distance et du recul avec toutes les horreurs qu'il voit au quotidien. Son premier livre, The Missing, a été encensé par la critique et s'est écoulé à plus de 300 000 exemplaires rien qu'aux Etats Unis. La New-York Time l'a également considéré comme étant "la sensation littéraire de l'année 2008". Depuis, le public s'est pris de passion pour les enquêtes du lieutenant Kendra Willing et du Docteur Keith Matsuda. La saga dont il est l'auteur compte pour l'heure six opus. Les studios hollywoodiens sont actuellement en tractation avec lui pour adapter son œuvre à l'écran. 09. Clairement, Andy n'est, comme on dit, pas du genre à meubler la conversation, ce qui peut parfois passer pour l'indifférence de sa part aux yeux des autres. C’est également quelqu'un d’ambitieux et de persévérant, ce qui pourra le pousser parfois à écraser ceux qu'il ne juge pas dignes d'intérêt pour parvenir à ses fins. Cependant, malgré une apparence lisse voire parfois même glaciale, Andy se révèle doué de compassion et doté d'une certaine sensibilité. Peu de gens peuvent témoigner de son humour très caustique, cependant ceux-ci vous assureront que ses blagues sont toujours de très bon goût. 10. Quelque peu agoraphobe, il n'est pas le type de personne qui participerait à un festival ou à une fête contenant trop de personnes sans y avoir été traîné de force. Ce qui, contrairement à ce que beaucoup de personnes croient, ne l'empêche pas d'apprécier de sortir entre amis de temps à autres. Rarement ceci dit, mais cela lui arrive quoiqu'il en soit. Les gens le connaissant mal ont d'ailleurs tendance à le prendre (à tort) pour un asocial doublé d'un sauvage. En réalité, il se trouve tellement maladroit et gauche en société, qu'il préfère évité les lieux dits branchés, à la mode et surpeuplés. 11. Pendant son adolescence, Andy a eu un accident de voiture lorsque son père le conduisait à l’école. Un camion les a percutés, et la voiture a fini dans le fossé après quelques tonneaux. Plus de peur que de mal heureusement, mais le jeune homme a gardé une cicatrice sur le flanc droit, et depuis il évite de conduire trop près des camions, une situation qui l’angoisse facilement sur la route, même si on ne le trouve que très rarement derrière le volant. En règle générale, il conduit uniquement lorsqu'il n'a pas le choix, sinon il privilégie les transports en commun. S'il doit se rendre sur une scène de crime pour les premières constatations avant l'autopsie, ça sera toujours son interne Alison, qui conduira le "fourgon mortuaire". 12. On ne peut pas dire qu'il n'aime pas les bêtes, mais l'idée d'avoir un animal à poil et à quatre pattes chez lui, ne lui a jamais traversé l'esprit. Peut-être par manque de temps de s'en occuper. C'est vrai que c'est pas lui qui irait le promener après tout le toutou, alors l'éduquer encore moins. C'est pour ça que, les chats y a pas de contrainte mais y a un détail que vous n'avez pas songé ? Les poils, ça passerait pas. Il serait hystérique rien qu'en voyant ne serait-ce qu'un seul mini poil sur sa chemise. Non, un animal n'est pas envisageable tout compte fait, donc la question est réglée.
Pseudo, prénom Tycoon (Quentin). âge: 23 ansi. pays/région: France (Normandie). comment avez vous connu le forum?: Annuaire Forumactif. dédicace:Love you guys and gals  :love: .


Dernière édition par Andy Kwon le Sam 27 Mai - 18:42, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 100
Dollars : 329
Date d'inscription : 21/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free/full

MessageSujet: Re: Comme je l'ai écrit - Andy Mer 24 Mai - 19:42

Bienvenue à toi I love you
J'aime beaucoup ton histoire !! :pom:

_________________
sleeping with ghosts
I'll describe the way I feel weeping wounds that never heal. Can the savior be for real or are you just my seventh seal? ▬ I fall down, hit the ground,  make a heavy sound, every time you seem to come around.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de my Way
Messages : 330
Dollars : 791
Date d'inscription : 19/05/2017

MessageSujet: Re: Comme je l'ai écrit - Andy Mer 24 Mai - 20:28

Bienvenue parmi nous I love you

Si tu as la moindre question, n'hésite pas :cute:

Je te réserve Godfrey pour six jours :kitty:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 42
Dollars : 119
Date d'inscription : 20/05/2017

MessageSujet: Re: Comme je l'ai écrit - Andy Mer 24 Mai - 20:29

Bienvenue :ananas: :ananas: :ananas:

_________________
Why so serious ?
Et je goûte à l'enfer, et son goût, son goût chaud et humide se répand dans ma chair et pourtant, et pourtant je suis vide, vide, ivre de moi
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Membre à la superbe plume
Messages : 263
Dollars : 445
Date d'inscription : 24/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]:

MessageSujet: Re: Comme je l'ai écrit - Andy Mer 24 Mai - 20:41

Merci à tout les trois :kitty: Hâte de découvrir vos petits protégés :red: :love:
Je me dépêche afin de peaufiner et terminer ma fiche :bril:

_________________
Bodies can't lie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de my Way
Messages : 1075
Dollars : 2163
Date d'inscription : 14/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free

MessageSujet: Re: Comme je l'ai écrit - Andy Mer 24 Mai - 21:37

Bienvenue parmi nous !
Et puis, bon courage pour peaufiner ta fiche, si j'ai bien compris :hihi:
Très bon choix d'avatar, en passant :bril:

_________________
Red Queen

queen scar ⊹ when the queen is happy, there's peace in the kingdom.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de my Way
Messages : 791
Dollars : 1602
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : bayport.

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free. [1/5]

MessageSujet: Re: Comme je l'ai écrit - Andy Mer 24 Mai - 21:49

Bienvenue sur le forum ! I love you
Bon courage pour terminer ta fiche. :cute:

_________________
HEAVEN SENCHEZ
« sometimes you gotta fall before you fly »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de my Way
Messages : 830
Dollars : 1155
Date d'inscription : 24/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: Close [0/7]

MessageSujet: Re: Comme je l'ai écrit - Andy Mer 24 Mai - 22:43

Bienvenuuuue! :salamèche:

Sacré personnage j'ai hâte de rp avec toi :red:

_________________
Together from the beginning to the end
« You know me more than I know myself, and I know you more than you know yourself. This is why we will always be there for each other. I love you brother. » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Membre à la superbe plume
Messages : 263
Dollars : 445
Date d'inscription : 24/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]:

MessageSujet: Re: Comme je l'ai écrit - Andy Mer 24 Mai - 22:48

Merci pour votre chaleureux accueil, vous êtes superbes (en plus d'être beaux et belles comme des dieux :love: )

Avec grand plaisir Ace :) :kitty:

_________________
Bodies can't lie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de my Way
Messages : 330
Dollars : 791
Date d'inscription : 19/05/2017

MessageSujet: Re: Comme je l'ai écrit - Andy Mer 24 Mai - 23:02

FICHE VALIDEE





Tout est parfait pour moi, j'aime beaucoup ton style d'écriture! Et ils ont un point commun avec Thaddeus, ils aiment découper :ha:.

Maintenant que tout est bon, file vérifier que le staff a bien fait son travail en recensant ton avatar! :vache: De plus, il est temps pour toi d'aller faire ta fiche de lien. Va vite demander ton logement et et recenser ton métier, ici. N'hésite pas à demander un partenaire de rp à la roulette de rp. Enfin, si tu en as envie, va donc créer tes scénarios et pré-liens ici! :chaton:

Bon jeu parmi nous, petit chat! :persan:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Comme je l'ai écrit - Andy

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme je l'ai écrit - Andy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[my way] :: lullaby :: i feel it coming :: [welcome to spring hill]-
Sauter vers: