Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Comme le dit l'annonce aux habitants, Spring Hill est maintenant sans électricité
en attendant les agissements du Maire.
Le forum fête ses 1 mois ! Merci à tous de faire vivre le forum !

Partagez | 
 

 elle danse, l'innocence, et se brise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 3
Dollars : 11
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: elle danse, l'innocence, et se brise. Dim 11 Juin - 20:19

liliana "lana" grant
ft elsa holmgren
nom complet grant, ça sent le cigare et les côtes de bœuf à plein nez, comme un ode à la poésie du vieux sud; et liliana, dans tout ça, on en fait quoi? c'est qui au juste, celle-là? elle s'oublie, la gamine qui se reconnaît à peine avoir un jour été. lana, c'est passe-partout, et ça a toujours couru sur les lèvres aussi loin qu'elle se souvienne, à défaut de n'avoir jamais figuré noir sur blanc dans le papier. âge vingt ans, majorité civile quasiment atteinte, mais à ses yeux tellement insignifiante qu'elle se contentera de jeter comme on se débarrasse d'un mouchoir usé. date et lieu de naissance c'est en caroline du sud, un quatre juillet, qu'elle a eu l'audace de se pointer en avance; soir de fête nationale, panique générale quand maman a perdu les eaux en plein feu d'artifice. métier, ou études elle bosse comme barmaid au my way; rien de glorieux, pas de diplôme à décrocher, juste de quoi compenser une maigre protection sociale et rassembler de quoi pouvoir se mettre à vivre de sa passion. à spring hill depuis une dizaine d'années, ça paraît peu pourtant, elle aime à penser que c'est tout ce qu'elle a jamais connu; et c'est tout comme, dans le fond. statut social seule, des films elle s'en est fait, et elle s'en est rendue lasse; résignée à l'idée que la constance n'a peut-être pas sa place, pour un cœur aux mille variables comme le sien. statut financier loin d'être glorieux, elle vit encore chez le paternel, se démène comme elle peut à se sortir du fond du trou dans lequel lui se terre, un peu plus chaque jour. quartier choisi timber pines, avec comme tour d'ivoire un blême immeuble défriché. caractère secrète, douce avec les mots, dévouée, lunaire, attentionnée, fragile mais surtout, profondément perturbée.
groupe choisi écrire ici. avatar & crédit elsa holmgren, tumblr&co
Q1: Quelle est ta réaction à la découverte du journal de l'inconnu?
   Curabitur mauris odio, faucibus quis aliquam nec, scelerisque eu sapien. In sapien purus, finibus quis aliquet et, tristique quis lacus. Donec laoreet diam a est ullamcorper posuere. Sed dictum, mi eget luctus iaculis, erat nisl vestibulum elit, eget elementum risus ligula non risus. Morbi eu laoreet mauris. Morbi porta, metus sit amet eleifend venenatis, enim eros semper magna, eget faucibus risus ipsum nec justo.

   Q2:As-tu une idée sur qui pourrait-être le garçon en question?
   Curabitur mauris odio, faucibus quis aliquam nec, scelerisque eu sapien. In sapien purus, finibus quis aliquet et, tristique quis lacus. Donec laoreet diam a est ullamcorper posuere. Sed dictum, mi eget luctus iaculis, erat nisl vestibulum elit, eget elementum risus ligula non risus. Morbi eu laoreet mauris. Morbi porta, metus sit amet eleifend venenatis, enim eros semper magna, eget faucibus risus ipsum nec justo.

   Q3: Es-tu prêt à faire éclater la vérité autour de l'inconnu? Curabitur mauris odio, faucibus quis aliquam nec, scelerisque eu sapien. In sapien purus, finibus quis aliquet et, tristique quis lacus. Donec laoreet diam a est ullamcorper posuere. Sed dictum, mi eget luctus iaculis, erat nisl vestibulum elit, eget elementum risus ligula non risus. Morbi eu laoreet mauris. Morbi porta, metus sit amet eleifend venenatis, enim eros semper magna, eget faucibus risus ipsum nec justo.
(i) depuis qu'elle est gamine, elle danse. faute de moyens, elle avait intégré un club au lycée, s'épanouissait comme elle le pouvait avec ce qu'on voulait bien lui donner. elle aurait pu aller plus loin, se faire repérer, passer des concours. les circonstances en ont décidé autrement, et l'ont forcé à revoir ses priorités. sa passion persiste, et elle veut aller se faire former, loin d'ici, même si ça l'effraie. souvent, à l'abri des regards, elle joue les cygnes mourants, calque sa grâce sur celle de ces étoiles russes qu'elle idolâtre tant. anna, maya, lana. le temps d'une danse elle se permet d'y croire, d'imaginer son nom paré à son tour du titre suprême et ses pointes fouler les planches du grand opéra.

(ii) famille bancale, zéro-parentale, avec en tête de file, un raté de première catégorie. c'est pas un scoop, ça se murmure souvent entre deux messes basses. il n'a plus goût à grand chose, pas même pour elle, et elle en pâtit. pas de baisers tendres, pas de bonjour ni d'au revoir, juste un souffle alcoolisé dans son dos, sa présence qui brasse l'oxygène, c'est tout. ses yeux toujours trop ternes se réfugient souvent sur l'écran du poste de télé, ils fuient ceux de sa fille qui lui font penser à sa mère la suicidée. une partie de lui a été avalée dans le trou béant qu'elle a laissé. les non-dits font pression, l'échange n'existe plus, comme si ils avaient oublié comment s'aimer avec des phrases et des points virgules.

(iii) le sort de maman grant, ou l'épée de damoclès brandie au-dessus de leurs têtes. enfant de spring hill, on l'a rapatriée au bercail il y a dix ans de ça. son nom est gravé dans la pierre, là-bas, au cimetière. à la maison c'est tabou, on n'en parle jamais. pas un mot, pas même un murmure, encore moins à son sujet. son souvenir se promène sur des photos poussiéreuses, délaissées et jaunies par le temps qui traînent un peu partout entre deux babioles sans intérêt. elle avait de grands yeux clairs, de longs cheveux qui volent, une bouche à croquer, et des joues roses comme une poupée encore neuve. si sûre d'elle sur le cliché, qu'on aurait du mal à s'imaginer ne serait-ce qu'une seconde qu'elle puisse un jour se donner la mort.

(iv) on la sent souvent ailleurs, parfaitement capable de passer toute une soirée à regarder le monde qui s'agite autour d'elle, une cigarette pour occuper ses doigts frêles. là sans vraiment l'être, quelque peu distraite, souvent elle le regard qui s'évapore, prête pour une nouvelle envolée. elle se perd, au loin, quelque part, rarement là où il faut être. de son épopée elle ramène une pluie d'étoiles qui se perd un peu partout sur elle, dans ses cheveux, sa voix et ses yeux. à l'école, c'était systématique. ses professeurs désespéraient à l'idée de pouvoir lui mettre un jour le nez dans un livre. ils l'ont laissé quitter les bancs du lycée, non sans regret, persuadés qu'on ne pourrait jamais rien en tirer.

(v) southern belle des temps modernes, elle vient de seneca, modeste petite bourgade de redneck tout droit sortie d'une mauvaise caricature où on ne jure que par la bière tiède et le surplus de testostérone, gouvernée par les aficionados du baseball et de la baston. tu parles d'une fierté, d'être née là-bas, chez les bouseux, l'amérique bas de gamme qu'on évite de vanter à l'office de tourisme, avec leurs mœurs arriérés bourrés de préceptes pas toujours très justes et leur vision bien trop étriquée de la réalité. de cet amont de clichés qui frôlent le grotesque, n'importe quel natif s'en défendrait, mais elle n'en ressent pas le besoin, détachée de la terre qui ne l'a vue grandir qu'à moitié.

(vi) la main sur le cœur, c’est celle qui donne aux pauvres clochards qui font la manche, qui cède sa place aux vieilles dames dans le bus et qui se laisse harponner pour le moindre sondage parce qu'elle est trop gentille pour oser dire qu'elle n'en a rien à foutre. on l'a toujours connue comme ça. quand tu la vois, quand tu l'entends, elle semble garder des illusions sur le monde que tu retrouveras dans les yeux d'une gosse de quatre ans qui ne connaît encore rien de la vie. mais sa candeur est devenue faux-semblant, masque d'insipidité blanche. dans son déni, elle se cache derrière des bobards futiles et sans saveur, deux ou trois suffisent pour étouffer ses peines et ses maux.

(vii) enfant de bohème, probablement née dans la mauvaise génération, on la croirait échappée d'une décennie qui n'est pas la sienne. habile de ses mains, elle confectionne ses propres looks vintage à base de vieilleries pour s'occuper. elle a sauvé le vieux tourne-disque des griffes du paternel, qui le laissait prendre la poussière sans scrupule, à s'embourber dans son éternelle déprime. elle lui donne un second souffle, et des airs d'outre-monde chanté par des suicidés qu'il avait autrefois l'habitude d'écouter l'aident à oublier la morne couleur des jours qui passent. ça lui donne l'illusion de se sentir vivre en plein milieu des sixties, qu'elle entretient comme une bête passion d'adolescente.

(viii) elle rêve d'horizons plus beaux, d'indépendance, mais c'est la peur au ventre qu'elle s'imagine ne serait-ce qu'une seconde, prendre enfin son envol. elle en rêve la nuit, de ce moment, où elle dira au revoir à son père, à sa minuscule maison bancale et à sa chambre au papier peint déchiré. mais devant elle un vide immense se dessine, toujours. dès qu'elle songe à faire quelque chose de sa vie, elle se voit confrontée à une succession de paradoxes. c'est qu'une gosse pour qui il a été temps de grandir beaucoup trop vite, un peu mal forcément, parce qu'on lui a pas montré comment s'y prendre. elle voudrait juste, simplement, qu'on la laisse s'en aller, et le monde derrière elle pour lui courir après.

(ix) il y a tout ce rustre, toutes ces cicatrices qui parsèment ses membres et la dégoûtent tant, vestige d'une profonde souffrance. sur son corps est peint le souvenir d'une adolescence despotique. négligence parentale, rejet de soi, manque de repères. elle a commencé à entailler sa peau de lait, et la goutte de trop lui a coûté un séjour chez les dingos. incapable de mettre des mots sur le pourquoi du comment, les toubibs l'ont fait pour elle. ils l'ont bridée à coup de thérapies sur fond de self acceptance. maintenant, elle raconte sa vie chez le psy une fois toutes les deux semaines, et gobe sagement les pilules qu'on lui prescrit pour qu'il la quitte la conscience tranquille à chaque fin de séance.

Pseudo, prénom écrire ici. âge: écrire ici. pays/région: écrire ici. comment avez vous connu le forum?: écrire ici. dédicace:écrire ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 3
Dollars : 11
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Dim 11 Juin - 20:20

+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de my Way
Messages : 1075
Dollars : 2163
Date d'inscription : 14/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Dim 11 Juin - 20:22

Bienvenue parmi nous !
Je ne connais pas la demoiselle sur ton avatar, mais qu'est-ce qu'elle est belle :bril:
Je te réserve Elsa pour six jours
Et puis, j'te souhaite une bonne continuation pour ta fiche !

_________________
Red Queen

queen scar ⊹ when the queen is happy, there's peace in the kingdom.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de my Way
Messages : 330
Dollars : 791
Date d'inscription : 19/05/2017

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Dim 11 Juin - 20:28

Bienvenue parmi nous, jeune demoiselle toute belle :kitty: I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 100
Dollars : 329
Date d'inscription : 21/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free/full

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Dim 11 Juin - 21:00

Bienvenue à toi I love you

_________________
sleeping with ghosts
I'll describe the way I feel weeping wounds that never heal. Can the savior be for real or are you just my seventh seal? ▬ I fall down, hit the ground,  make a heavy sound, every time you seem to come around.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

Messages : 60
Dollars : 215
Date d'inscription : 04/06/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: 4 en cours [Closed]

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Dim 11 Juin - 21:12

Bienvenue

_________________
❝ Being happy doesn't mean everything is perfect. It means you've decided to see beyond the imperfections. ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 3
Dollars : 11
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Dim 11 Juin - 21:17

maaaw merci pour l'accueil, hâte de vous rejoindre!! (ça ne saurait tarder :perv:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 78
Dollars : 243
Date d'inscription : 23/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Lun 12 Juin - 1:30

Bienvenue I love you

_________________

GET OUT OF MY HEAD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 36
Dollars : 155
Date d'inscription : 21/05/2017

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Lun 12 Juin - 17:49

Les côtes de boeufs :bave:
Lana :love:
Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Membre du mois
Messages : 353
Dollars : 736
Date d'inscription : 24/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free/full

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Lun 12 Juin - 17:56

Bienvenue, la miss il te faudra un lien avec ma Sally Elsa est sublime bon choix d'avatar, je te souhaite bon courage pour ta fiche

_________________
But love doesn’t make sense.
However there is only one kind of love, but there are a thousand different copies ✐
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de my Way
Messages : 792
Dollars : 1605
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : bayport.

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free. [1/5]

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Lun 12 Juin - 18:02

Bienvenue sur le foruuuum !!!
Je ne connaissais pas l'avatar mais je la trouve très jolie ! :cute:
Bon courage pour terminer ta fiche. I love you

_________________
HEAVEN SENCHEZ
« sometimes you gotta fall before you fly »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Membre du mois
Messages : 271
Dollars : 698
Date d'inscription : 25/05/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free/full

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Lun 12 Juin - 21:49

comment t'es toute belle :hehe:
je connais pas du tout sa bouille :hihi:
bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche I love you

_________________
   
long live, my love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 233
Dollars : 416
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Mar 13 Juin - 18:36

Bienvenue :ha:

_________________
W E E D
La nourriture est une drogue comme une autre mais il est plus facile de dealer les donuts que de la coke.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 164
Dollars : 279
Date d'inscription : 29/05/2017
Age : 23
Localisation : Dans ton lit, Babe

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free

MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise. Mar 13 Juin - 22:01

Bienvenue sur le fow !

_________________
Aeden
J'ai la tête à l'envers dès que je pose mon regard sur un homme mais quand mon regard se pose sur toi, tout mon corps se liquéfie et mon coeur se met à battre à la même vitesse qu'un avion supersonique by miss emi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sunlight.blablastar.com/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: elle danse, l'innocence, et se brise.

Revenir en haut Aller en bas
 
elle danse, l'innocence, et se brise.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amasis Gem-Nef-Hor-Bak
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» Quand elle danse l'insolente † La gitane Esmeralda
» elle danse comme si elle en avait envie (maïa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[my way] :: lullaby :: i feel it coming-
Sauter vers: