AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Searching for my place in this world - Val

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Staff de VOM
Messages : 147
Date d'inscription : 01/06/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: Open 3/3

MessageSujet: Searching for my place in this world - Val Dim 13 Aoû - 1:16

Valentin Delacroix
"Le futur est notre"

don't waste your time.
Prénom » Valentin, un prénom issu du latin "valere" signifiant "vaillant" ou "robuste" et qui plaisait beaucoup à ses parents. Lui ne se sent pas particulièrement vaillant mais c'est son prénom depuis 16 ans déjà. Et puis, ça se saurait si lorsqu'on donnait un prénom à un enfant il en obtenait les caractéristiques. Valentin est un prénom comme un autre et le plus souvent, ses amis l'appelle Val. Nom » Delacroix, un nom qui est loin d'être ordinaire contrairement à ce que l'on pourrait penser puisque c'est celui de la famille la plus influente de Louisiane. C'est un nom qu'il porte avec grande difficulté, un nom qui lui pèse sur ses épaules et qui ne cesse de lui rappeler qu'il a des responsabilités à son égard. Il est un Delacroix mais il a toujours eu du mal à trouver sa place dans cette famille qui place le nom au-dessus de tout le reste. Âge » 16 ans, l'âge où il est possible de passer son permis aux Etats-Unis. Autant dire qu'il est content d'y être enfin arrivé parce que ça veut dire qu'il pourra trouver une excuse pour s'échapper de tant à autre. Lieu et date de naissance » 17 Avril 2001 à Lafayette, Louisiane, à quelques mois près il aurait pu dire qu'il était né pile pendant l'année 2000. En soit ça change rien, mais il aurait trouvé ça drôle. Métier et/ou études » Lycéen, il en est à un moment de sa vie où il doit choisir quel sera son avenir, enfin, si ses parents le laissent faire car ils semblent bien décidés à planifier la vie de chacun de leurs enfants. Mais être le petit dernier a bien des avantages, ce n'est pas comme son grand frère Alexandre qui est lui forcé à prendre la suite de leur père. Enfin...forcé, Alexandre en est heureux, tant mieux pour lui. Orientation sexuelle » Hétéro, jusqu'à maintenant en tout cas il a toujours été attiré par les filles quand bien même on ne peut pas dire qu'il sache y faire avec elles. C'est particulièrement vrai avec celles qui ne cherchent ses faveurs uniquement pour gagner en popularité. Il n'est pas évident pour lui de toujours faire la différence, de faire le tri entre celles qui s'intéressent à lui pour ce qu'il est et non pas pour son seul nom. Vous comprendrez sortir avec un Delacroix ça braque forcément la lumière sur vous, alors ça attire un certain nombre de rapaces. Situation amoureuse » Célibataire, et c'est peut-être l'état qui lui convient le mieux. Être à deux ça implique de changer ses habitudes, de toujours être présent pour l'autre...sauf que voilà, Valentin a besoin de ses moments de solitudes et avoir quelqu'un toujours sur son dos ça ne lui donne pas envie. Enfin, il est facile de dire ça quand on est encore célibataire et que son regard n'a pas encore été attiré par quelqu'un. Statut social » D'un milieu aisé, Valentin n'a jamais manqué de rien et il n'a jamais eu a se plaindre de quoi que ce soit. Sa famille est la plus riche de Louisiane ainsi que la plus influente, alors autant dire qu'il a eu l'habitude de vivre dans un environnement luxueux. La haute société, il la connaît bien mais lui ne s'est jamais senti à sa place dans un tel milieu, c'est bien trop fastueux et tape à l’œil à son goût. A Lafayette depuis » Sa naissance, mais il espère bien ne pas passer le restant de ses jours dans cette ville. Lieu de résidence » Lafayette Parish, dans le manoir familial hérité de grand-père Delacroix. Une immense battisse dans laquelle il a passé toute son enfance.  Groupe » Rêveurs.
Caractère » Amical, Anxieux, Audacieux, Bagarreur, Brillant, Calme, Charismatique, Émotif, Exigeant, Impatient, Impulsif, Intelligent, Irritable, Modeste, Nerveux, Obstiné, Persévérant, Sarcastique, Sensible, Soigneux, Solitaire.

Plus de détails sur son caractère dans les anecdotes de 1 à 5 :hihi:
Prénom/pseudo » Lyos. Age » 21 ans. Pays/région » Là où y a du soleil à ce qu'on dit :p Comment as-tu découvert VOM ? » Par mes comptes déjà existants :mdr: Dédicace » Je vous adore Type du personnage » PV Crédits » Ilyria.
Anecdotes » UN. Pour bien des gens, Val semble être à première vue un garçon mystérieux qui ne s'expose pas facilement aux autres. C'est sans doute dû au fait qu'il soit très modeste, puisqu'il est peu enclin à parler de lui-même et à se mettre en avant. Il est d'ailleurs bien loin de chercher à profiter de son nom même si très souvent il le sort de situations difficiles un peu malgré lui. Valentin a aussi tendance à avoir un côté solitaire, il n'aime pas spécialement se retrouver au milieu d'une foule et apprécie particulièrement les moments où il peut se retrouver seul. Mais attention, ce n'est pas parce qu'il aime être seul que cela signifie qu'il est asocial. Bien au contraire Valentin arrive en général à bien s'entendre avec les autres. C'est quelqu'un qui se montre amical en toutes situations et qui ne va jamais rejeter quelqu'un qui viendra à lui, il cherchera plutôt à s'en faire un ami. La plupart du temps, Val est un garçon très calme, peut prompt à s'agiter pour un rien et qui préfère observer plutôt que participer.

DEUX. Toutefois, il a un tempérament nerveux et peut être très facilement irritable. Un mot de travers, une mauvaise action, et il passera de sa quiétude légendaire à un véritable ouragan de colère. C'est lié au fait qu'il soit très impulsif, c'est-à-dire que dans des situations pouvant être tendues, il va avoir tendance à perdre le contrôle sur ses émotions et ainsi agir sans réfléchir. C'est pourquoi on peut aussi dire de Valentin qu'il est bagarreur. Si on le provoque ou qu'on l'énerve un peu trop, lui ne cherchera pas midi à quatorze heure, si après un premier avertissement on ne le laisse pas tranquille il réagira au quart de tour en usant de ses poings pour se faire entendre. Il n'a certes pas le physique d'un athlète mais comme souvent les personnes qui subissent sa colère ne s'attendent pas à une telle réaction de lui, ça lui donne un sacré avantage. C'est un trait qui chez lui peut-être difficile à percevoir car la plupart du temps vous le verrez calme et souriant, et puis en plus, qui soupçonnerait chez ce garçon brillant une quelconque tendance à la bagarre?

TROIS. Parce que oui, Val est un garçon très intelligent, il n'a jamais vraiment eu de soucis à l'école à la grande joie de ses parents et quand il ne sur-réagit pas ou ne s'emporte pas il peut-être capable de très facilement amadouer les autres. Il est capable de retourner des situations à son avantage, et possède une capacité à comprendre les gens et le monde qui l'entoure plutôt rare pour quelqu'un de son âge. C'est ce qui le conduit à être un garçon audacieux qui a tendance à penser que rien ne peut lui résister et qui ne se laissera pas décourager par les obstacles et les risques. Autant dire que par moment il peut faire preuve d'un sacré culot pour réussir à arriver à son objectif. C'est un trait que l'on associe facilement aux Delacroix, et Valentin n'y échappe pas. C'est aussi quelqu'un de persévérant qui ne déviera pas de son but et ne s'avouera pas vaincu face à un échec. Mais il est aussi excessivement obstiné et persistera à penser qu'il a raison lorsqu'il a tort. L'entendre accepter qu'il n'a pas la science infuse peut être un moment rare dont il faut profiter.

QUATRE. Valentin réussit assez facilement à charmer les gens, il ne fait pourtant pas exprès ou ne fait tout simplement pas grand chose pour y arriver. Il n'est pas du genre à jacasser à bout de champ mais quand il prend la parole il sait captiver les autres tout en ne disant que quelques mots. Et puis, quand on respecte les autres et que l'on a une oreille pour écouter, ça aider à se faire apprécier. Pour cela, on dit de lui qu'il est charismatique. Cela ne l'empêche pas d'être quelqu'un de très anxieux qui a toujours peur d'échouer dans ce qu'il fait, de ne pas être apprécié à sa juste valeur ou encore qui a l'impression que si on l'apprécie c'est justement parce qu'il a un nom connu de tous. Mais sa plus grande inquiétude concerne son futur, un futur qu'il n'arrive pas à entrevoir et qu'il craint de voir lui échapper. Il se remet souvent en question et n'est jamais entièrement satisfait de de ce qu'il peut faire. il s'inquiète pour un rien. Souvent, il n'y a pas vraiment de raison. En fait, il est très sensible à la pression. Mais la plupart du temps il essaye de faire avec. Cette anxiété, l'amène aussi à être particulièrement impatient. Valentin déteste attendre car il s'imagine bien souvent que quelque chose peut aller de travers. A vrai dire, quand il ne peut s'assurer lui même que quelque chose est fait, il a tendance à s'inquiéter et à s'imaginer que tout et n'importe quoi à pu arriver. C'est pourquoi il a besoin d'avoir une réponse le plus rapidement possible et qu'il vaut mieux éviter de le faire poiroter car il pourrait s'imaginer que quelque chose de grave est arrivé. Bien qu'il ne soit pas particulièrement patient, on peut dire de Valentin qu'il est particulièrement soigneux dans ce qu'il fait. Il fait toujours attention à ne pas faire n'importe quoi et aime les choses bien faites. Lorsqu'il fait quelque chose, il ne le fait pas à moitié et veillera à approcher la perfection. Bien souvent, il n'est pas satisfait de ce qu'il fait et a peur d'avoir échoué dans sa tâche, faisant de lui quelqu'un de très exigeant envers lui-même.

CINQ. Très sensible, Valentin peut être facilement affecté par un événement ou par des paroles. Si il s'agit d'une critique à son encontre, il va souvent se tracasser à ce sujet, même si il s'agit d'une petite critique qui peut paraître insignifiante aux yeux de la plupart des gens. Il est d'ailleurs assez facile de le faire culpabiliser car il a toujours peur de faire ou de dire quelque chose de travers, en fait il a peur de décevoir les autres. A l'inverse, si un de ses proches a un problème, il va très vite se sentir concerné par ce problème et chercher à l'aider du mieux qu'il peut parfois en s'inquiétant un peu trop pour ce proche. Cette sensibilité le conduit également à moins bien contrôler ses émotions que la plupart des gens, il est particulièrement émotif et joie, tristesse comme colère peuvent être très facilement visible sur son visage. Enfin, Valentin est un garçon sarcastique et utilise relativement souvent le sarcasme pour appuyer une remarque ironique ou encore pour se moquer de quelque chose. Il n'y a rien de bien méchant derrière tout cela en général, le plus souvent il cherche à plaisanter, à faire rire ou juste à souligner la stupidité que peuvent représenter certains propos. Dans les rares fois où il ne le fait pas pour plaisanter, c'est avant tout un outil de provocation et de défense derrière lequel il peut arriver à se sentir en sécurité.

SIX. Valentin est un Delacroix, mais il a toujours eu du mal à porter ce nom-là ainsi que toutes les responsabilités qui y sont attachées. Il a toujours eu l'impression qu'il n'avait pas les épaules pour porter un tel nom, qu'il n'arriverait jamais à satisfaire ses parents. Ce simple nom représente beaucoup trop de pression pour lui, et pourtant il n'est pas le bienheureux héritier de la maison, ça c'est Alexandre. Mais pour autant, ses parents voient en lui une petite perle rare qu'il faut protéger et un jeune garçon qu'il faut diriger vers un avenir à la mesure de ses compétences. Eux lui imaginent sans doute un avenir tout tracé mais lui n'en veut pas ,il aimerait tracer sa propre voie. En fait, bien au-delà du nom, il a souvent l'impression d'être de trop dans sa famille. Non pas qu'il ne s'entend pas avec elle, non, il est très proche de son frère Martin et il adore sa sœur Isabelle, mais ce monde-là ne semble pas être fait pour lui. En plus, être le quatrième enfant dans une famille pour qui le premier est le plus important ça ne l'aide pas à se sentir pleinement membre de cette famille en particulier auprès de son père. Chez les Delacroix, seul le nom importe et ça lui donne l'impression de ne pas exister en tant qu'individu.

SEPT. C'est pourquoi, il déteste donner son nom lorsqu'il rencontre quelqu'un. Jamais il ne donnera son nom de famille à un inconnu par peur que son comportement ne change à son égard. Valentin veut pouvoir avoir des relations normales avec les autres, positives ou négatives il s'en moquerait presque tant qu'elles sont authentiques. Il craint et parfois avec raison, qu'une fois son nom révélé les gens qu'il rencontre décidé soit de l'aimer pour pouvoir profiter de lui, soit de le détester parce qu'avec sa famille peuvent être liés un certain nombre de préjugés. Aussi longtemps qu'il peut taire son nom, il le fera, mais il sait bien depuis le temps que c'est très compliqué.

HUIT. On ne peut pas dire que l'avenir ne fait pas peur à Valentin étant donné qu'il est très souvent préoccupé par ce qu'il deviendra une fois arrivé à l'âge adulte. Quelles études poursuivra-t-il? Quel métier aura-t-il? Réussira-t-il à trouver l'amour, à fonder une famille? Toutes ces questions dont il n'a pas les réponses ne cessent de revenir dans son esprit. Il ne sait pas ce qu'il deviendra et ne sait pas ce qu'il veut faire de sa vie, il essaye de trouver sa voie avant que ses parents ne lui imposent un chemin tout tracé, un chemin dont il ne veut pas. Car sa plus grande peur est de ne pas réussir à trouver une occupation qui lui convienne, un travail dans lequel il pourra s'épanouir. Il ne veut pas être un simple pion que l'on déplace pour servir les intérêts supérieurs de la famille, il veut être l'acteur de sa propre vie.

NEUF. Il n'a d'ailleurs jamais vraiment compris pourquoi dans sa famille on portait autant d'intérêts pour le nom des Delacroix. Ses parents n'ont cessé de lui répéter qu'il était important que leur nom perdure et qu'il soit toujours aussi influent. Pour eux, c'était la seule chose qui importait et toutes leurs actions n'étaient guidées que dans ce seul objectif. Valentin veut bien comprendre que ses parents souhaitent voir leurs enfants réussir et éventuellement qu'ils ne leurs fassent pas honte mais pourquoi devaient-ils être les serviteurs d'un nom? Pourquoi ne pouvaient-ils pas chacun réussir à leur manière? Pour lui ce qui compte c'est le bien-être de chacun des membres de la famille, pas la renommée d'un nom. Le nom dont ils ne cessent de parler n'est qu'une idée abstraite, la famille et plus particulièrement ses membres sont eux réels. Il n'a jamais compris ses parents sur ce point et espère pouvoir se frayer un chemin entre les mailles du filet.

DIX. Il lui arrive quelques-fois de se disputer avec son père Pascal à ce sujet, parce qu'il faut savoir que si Valentin n'est pas particulièrement bavard, il n'hésite pas à dire ce qu'il pense. Alors bien souvent il mécontente son père qui désespère de lui faire entendre raison, de le plier à sa vision des choses. Autant dire que ça n'arrivera pas, en tout cas pour le moment, Valentin est bien trop buté pour que son père réussisse à le convaincre. Néanmoins, en ne pliant pas face à son père il se risque à s'en attirer les foudres et il est pleinement conscient du fait qu'il ne vaut mieux pas contrarier son père. En soit, Valentin aimerait bien éviter le sujet afin d'avoir de bonnes relations avec son père, mais comme ce dernier ne cesse de le remettre sur la table et ne peut s'empêcher de parler de l'empreinte que laissera leur nom dans l'histoire ou encore de faire la leçon à ses enfants sur l'importance qu'ils ont pour la famille et bien il est difficile pour lui de se retenir. Autant dire que leurs relations peuvent être tendues, mais Valentin n'a pas vraiment le courage de véritablement le défier, car son père a un côté assez effrayant et il ne veut pas se risquer à le défier ouvertement.

ONZE. Quand son père s'énerve contre lui lorsqu'il proteste sur le rôle qu'il attribue à chacun de ses enfants, sa mère Cécile elle est plus calme. Non pas qu'elle ne soit pas aussi convaincue que son mari, mais elle s'efforce de comprendre son point de vue. Toutefois, Valentin a très vite compris qu'elle cherchait surtout à le convaincre de rentrer dans le rang, simplement elle le fait d'une manière plus douce. Parce que derrière l'étonnante maîtrise de soi de Cécile Delacroix se cache une femme redoutable qui sait comment parvenir à ses fins. Mais bon, au moins avec sa mère il peut parler librement, c'est bien plus compliqué de le faire avec son père qui refuse toute discussion et qui exige presque une soumission complète. Il est d'ailleurs plutôt proche de sa mère pour cette raison. Lui qui aime parfois parler de sujets un peu plus profond trouve en elle une oreille attentive qui ne le rejette pas sous prétexte "qu'il n'est encore qu'un petit garçon qui ne sait pas ce qu'il veut" comme dirait son père pour clore un débat avec lui.

DOUZE. On dit de lui qu'il ressemble beaucoup à sa mère. Il est le seul des trois garçons à avoir hérité de ses yeux bleus, mais lorsqu'on lui dit ça il ne s'agit pas seulement d'une ressemblance physique. Apparemment, sa mère était comme lui lorsqu'elle avait son âge. C'est peut-être aussi pour ça qu'il a une relation privilégiée avec elle, cette dernière se retrouvant en lui arriverait ainsi plus facilement à le comprendre. Valentin lui trouve ça assez étonnant d'imaginer sa mère comme quelqu'un qui comme lui était parcouru de doutes, qui se cherchait une place dans le monde. Elle n'a pas perdu son intelligence, bien au contraire, l'expérience de la vie l'a certainement rendu encore plus sage que ce qu'elle devait être plus jeune, mais elle lui semble si confiante et si sereine que parfois il a dû mal à croire qu'un jour elle était comme lui.

TREIZE. En ce qui concerne les autres membres de sa famille, il faut savoir qu'il a deux frères et une sœur aînés. Il entretient d'excellentes relations avec son frère Martin qu'il considère comme un meilleur ami qui veille sur lui et sur qui il peut toujours compter. Les deux garçons ont peu de secrets l'un pour l'autres et essayent de se couvrir l'un l'autre lorsqu'ils cherchent à cacher quelque chose à leurs parents. Valentin est d'ailleurs au courant qu'il voit la fille Levasseur et essaye de l'aider à garder ça secret. Quant à sa sœur Isabelle c'est un ange qui a toujours une petite attention pour lui, alors même si elle défend avec vigueur la vision des parents il ne peut pas vraiment lui en vouloir. En revanche, il est plus ou moins en guerre contre son aîné Alexandre qui en plus de désormais se pavaner de sa situation d'héritier, n'hésite pas à venir faire la morale à Martin et à lui en leur disant de se plier à la volonté de leur père. C'est quelque chose qui insupporte Valentin au plus haut point et il n'hésite pas à le lui faire savoir.

QUATORZE. Le plus beau pied de nez qu'il a pu faire à son père c'est d'être devenu ami avec Michael Levasseur. Bon, si il le savait il se ferait probablement assassiner dans la seconde par ce dernier parce que pour Pascal Levasseur ce serait une véritable trahison. Mais en tout cas, Valentin n'est pas mécontent de pouvoir indirectement défier son père de cette façon. Et pourtant, l'amitié qui existe aujourd'hui entre les deux garçons n'avait au départ rien d'évident. Leurs deux familles se détestant ils n'étaient pas vraiment supposés s'apprécier, en plus de ça, Michael est un jour venu provoquer Valentin. Lui n'a pas vraiment chercher à comprendre et a répondu avec ses poings. Avec un peu de temps, ça les aura étonnement rapprochés et les deux garçons ont pu très vite s’apercevoir qu'ils avaient bien plus de points communs qu'ils ne le pensaient.    

QUINZE. En dépit du fait qu'il puisse s'emporter très facilement, Valentin est quelqu'un qui pardonne assez facilement et qui ne reste pas fâché longtemps. Ou alors c'est qu'il faut vraiment lui faire une sacrée crasse pour qu'il vous prenne en grippe et que ça dure. En fait, ayant pleinement conscience du fait qu'il ne soit pas parfait et qu'il puisse parfaitement faire des erreurs, il se dit que si il s'embrouillait avec quelqu'un pour une quelconque raison il aimerait bien que cette personne finisse par lui pardonner. Donc il fait de même. On peut d'ailleurs dire qu'il fonctionne sur le principe du "ne fait pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse". C'est un peu sa ligne de conduite, son leitmotiv.

SEIZE. Valentin n'est pas franchement ce que l'on appelle un sportif mais ça ne l'empêche pas de savoir se débrouiller en sport même si il déteste cette affreuse sensation d’essoufflement à la fin d'un effort physique. Il a d'ailleurs tendance à préférer les sports individuels aux sports collectifs parce qu'il déteste devoir se dire que d'autres personnes vont compter sur lui et qu'à la moindre erreur ou parce qu'il se serait fatigué trop vite, il pourrait laisser filer la victoire. Au moins seul, il peut aller à son rythme, ne pas se mettre la pression et de temps en temps chercher à relever des défis. A ce sujet, il court plutôt vite, même très vite. Il peut être compliqué de le rattraper sur un sprint. Toutefois, sur une plus longue distance les plus lents n'auront aucun mal à le rattraper vu qu'il n'a absolument aucun souffle et qu'il s'épuise très vite.

DIX-SEPT. Grâce à sa mémoire photographique, il est capable de se souvenir de presque tout ce qu'il voit, qu'il lit ou qu'il entend. Parfois même de choses inutiles qu'il pourra vous ressortir si l'envie lui prend. Autant vous dire qu'avec lui, vous n'avez que très peu de chance de vous faire oublier. Chaque détail lui est facilement accessible et si vous voulez jouer à "non je n'ai jamais dis ça" avec lui, vous êtes sûrs de perdre car il pourra vous redire à la virgule près une phrase sortie lors d'une conversation avec lui. Il s'en amuse d'ailleurs beaucoup et aime embêter les autres grâce à ça. D'ailleurs, il n'est pas rare qu'il invente parfois de toute pièce une conversation simplement pour faire une blague vu que de toute façon on le croira sur parole. Si il vit plutôt bien avec et qu'il est plutôt content d'avoir cette faculté très rare - que beaucoup lui jalousent - quelques fois il aimerait bien ne pas avoir une telle mémoire car cela implique qu'il se souvienne absolument de tout, y compris des mauvais moments qu'il aimerait bien laisser derrière lui. Cela fait que bien qu'il soit préoccupé par son avenir, il reste très tourné vers le passé.  

DIX-HUIT. Le bulletin scolaire de Valentin n'a rien à envier à personne, il est doué dans à peu près toutes les disciplines et dans celles où il est le moins bon il surpasse tout de même énormément de monde. Quand on vient lui dire qu'il fait parti des meilleurs élèves, lui se contente d'hausser les épaules préférant ignorer la chose. Il a tendance à considérer qu'il n'a pas vraiment de mérite puisque la vie à été généreuse avec lui. Déjà, il est naît dans une famille influente et riche, donc il avait largement les moyens pour réussir. Avoir une bibliothèque plus grande que les logements de certaines personnes, avoir accès à des professeurs particuliers, pouvoir compter sur une aide toujours disponible, et bien pour lui ça aide beaucoup. Ensuite, la nature lui a donné une mémoire photographique alors autant vous dire que lorsqu'il s'agit d'apprendre quelque chose il n'a pas besoin de passer des heures à essayer de retenir l'objet de ses cours.

DIX-NEUF. Cette mémoire photographique lui permet de très bien dessiner, il est capable de reproduire à la perfection un paysage, une personne ou même un petit moment qui lui aura plu. Le dessin est depuis tout petit l'une de ses passions et si il apprécie reproduire la réalité, il se plaît encore plus à s'imaginer des personnages, des objets ou des paysages irréels. Il n'est donc pas rare de le retrouver fourré dans un carnet à dessin à sortir de son esprit l'une de ses créations afin de la poser sur papier. D'ailleurs, quand il s'ennuie, il a tendance à trouver un crayon et à gratter sur le moindre bout de papier qu'il peut trouver. En général, Valentin préfère dessiner des paysages, ça lui permet de voyager un peu. Il lui arrive aussi d'imaginer des bâtiments, des paysages urbains...allez savoir, lui qui se cherche un futur métier mais qui n'y arrive pas pourrait très bien finir par comprendre que tout se trouve dans sa passion et peut-être se diriger vers l'architecture. Ce n'est qu'une piste vu que lui n'est pas vraiment sûr de ce qu'il souhaite. L'avenir nous dira bien ce qu'il aura décidé, à condition bien sûr que ses parents le laisse faire.

VINGT. Sinon, il aime lire, il aime faire travailler son imagination et rentrer dans l'intrigue de ses lectures. Dans sa chambre se trouve une grande quantité de livres et autant vous dire qu'il serait capable de tous vous les résumer. Si vous lui demandez son genre préféré, il vous dira qu'il n'en a pas, pour lui tous les genres se valent, chacun à son style qui lui est propre. Il connaît tant ses classiques que les œuvres plus récentes. En plus, il aime beaucoup essayer de décrypter les paroles des auteurs, trouver les indices cachés, les sous-entendus, c'est une activité qui peut lui prendre beaucoup de temps.

VINGT-ET-UN. Valentin parle couramment l'anglais et le français bien sûr, ses deux langues natales si l'on peut dire, mais aussi l'espagnol et le russe. Deux langues dans lesquelles il se débrouille très bien même si il aimerait avoir plus de temps pour se perfectionner et les maîtriser comme si il avait toujours parler dans ces langues. Sa mémoire photographique fait qu'il apprend très facilement de nouvelles langues. Et puis c'est quelque chose qu'il aime bien, ça lui permet de découvrir de nouvelles cultures, et de faire de nouvelles rencontres lorsque l'occasion se présente. En ce moment, il apprend également le chinois. Si il avait plus de temps, nulle doute qu'il serait en train d'apprendre d'autres langues. Voilà aussi quelque chose que ses parents ont trouvé particulièrement intéressant, et Valentin ne doute pas du fait qu'ils essayent de trouver un moyen de mettre ses compétences linguistiques au service de la famille.

VINGT-DEUX. Valentin souffre de myopie depuis son plus jeune âge et c'est quelque chose qui l'agace particulièrement. Ça l'aurait bien arrangé de ne pas avoir à s'embêter de lunettes ou de lentilles. La raison? Comme pour bien des choses avec lui, il n'y en a pas vraiment parce qu'en soit les lunettes lui donnent un petit quelque chose en plus. En fait c'est surtout qu'il se dit qu'il aurait au moins pu naître sans avoir le moindre soucis, même si en soit ça n'est pas non plus quelque chose de grave et que quand bien même lui a la chance d'avoir une famille riche. Et puis qui sait, peut-être qu'un jour il en sera débarrassé.

VINGT-TROIS. Particulièrement frileux, il déteste les environnements froids qui ont tendance à déclencher en lui une machine à râler. Si comme tout le monde il trouve que la neige est belle, il préfère la voir de loin et fort heureusement pour lui ce n'est pas quelque chose de courant en Louisiane. Par contre quand on veut l'amener à la montagne il a tendance à ne pas vouloir, même si souvent on l'y force. Enfin, ça dépend de la période de l'année parce qu'aller se balader en montagne en plein été, il n'y verra aucun inconvénient. Oh et ne le dites à personne, mais il n'est pas franchement doué avec des skis et s'est déjà plusieurs fois cassé quelque chose en essayant d'en faire pour faire plaisir à quelqu'un d'autre. Maintenant, il n'a plus vraiment envie de réessayer et préférera trouver un moyen de se défiler que de faire du ski. En plus, il ne comprends pas comment on peut aimer pratiquer un sport aussi dangereux. "Non mais quoi c'est vrai!" vous dira-t-il, "Qui ne connaît pas chaque année quelqu'un qui se brise quelque chose au ski?"

VINGT-QUATRE. Il a aussi le vertige et a peur du vide. Il a tendance à fuir tout ce qui est en hauteur et se colle bien au mur - si il y en a un -
lorsqu'il se trouve dans un endroit un peu trop haut pour qu'il puisse le supporter. Ainsi, ce n'est pas lui que vous verrez sauter du haut d'une falaise pour faire un beau plongeons dans une rivière. Il serait bien trop terrifié pour ça. Ah et un conseil, ne vous avisez pas de vous moquer de lui à ce sujet,
il est particulièrement irritable sur ce sujet et vous sautera dessus sans même chercher à savoir si il s'agissait d'une plaisanterie. Parce que lui ne trouve pas ça franchement drôle.
Q1: Quelle a été ta réaction en apprenant l'histoire de ce cadavre inconnu retrouvé, une page de journal dans sa main ? » Je trouve ça plutôt effrayant c'est sûr, ça n'est jamais très réjouissant de savoir que quelqu'un a été tué. Et c'est sûr que ça me rend triste et ça me choque de savoir que des gens sont capables d'enlever la vie à d'autres êtres humains. En plus, à ce qu'on m'a dit, cet inconnu a probablement subi bien des tortures, et ça fait froid dans le dos de savoir qu'un malade se balade en toute liberté dans la ville. Par contre, je dois dire qu'avoir le nom de ma famille associé à ce meurtre m'inquiète beaucoup. Certes, notre nom était apparemment simplement cité sur une page de journal, il ne semblerait pas que cela signifie grand chose. D'ailleurs, je ne pense pas que quelqu'un de ma famille ait quoi que ce soit à voir avec ça, mon père est un homme d'affaire, ma mère une femme d'affaire, et quant à mes frères et sœurs ils en seraient bien incapables, même Alexandre. Néanmoins, bien des gens font des amalgames et ça c'est ce qui me fait le plus peur, je crains que des tarés tentent des choses contre nous juste parce qu'on leur a donné une raison de le faire, même si cette raison est illégitime.

Q2: Tu as peur de ce qui pourrait encore arriver ou bien tu laisses passer en pensant que ça n'arrive toujours qu'aux autres ? » En soit non, je n'y pense pas vraiment, je vis ma vie et puis on a tous nos propres problèmes non? Pourquoi penser à un inconnu...ce qui est arrivé fait froid dans le dos, c'est triste oui mais je ne connaissais pas cette personne. Tout ce que j'espère c'est que la police fera la lumière sur cette histoire, et si possible qu'elle écarte définitivement notre famille de cette sombre histoire. Car comme je le disais, ma seule crainte à ce sujet c'est de voir des psychopathes en profiter pour s'en prendre à nous.

Q3: Par rapport à toutes ces disparitions non élucidées, êtes-vous du genre à mener l'enquête et à trouver même le plus petit détail pour découvrir la vérité ou plutôt du genre à préférer ne même pas y penser ? » Moi je laisse ça aux gens compétents, et puis ça ne me concerne pas vraiment.
Enfin, pourquoi s'intéresser à ce qui ne nous regarde pas? Les gens doivent avoir justice, mais laissons faire des gens qui savent gérer ce type d'affaires.
En plus, à vouloir chercher nous même des réponses, on se met inutilement en danger. Pire encore, parfois on ralenti les enquêtes parce que l'on devient des gêneurs. Non, moi je préfère ne pas y penser.


Dernière édition par Valentin Delacroix le Mer 23 Aoû - 23:16, édité 60 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de VOM
Messages : 262
Date d'inscription : 11/06/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: free

MessageSujet: Re: Searching for my place in this world - Val Dim 13 Aoû - 2:16

Et bien du coup, rebienvenue avec ce tout nouveau personnage  :ha: (Bah oui, tu postes une nouvelles fiches, j'viens laisser une micro trace :chat: )

_________________

love me like you do
I really want love somebody. I really want dance the night away. I know we're only half way there. But you take me all the way, you take me all the way. I really want touch somebody. I think about you every single day.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Staff de VOM
Messages : 147
Date d'inscription : 01/06/2017

[uptown funk]
[the way you are]:
[rps]: Open 3/3

MessageSujet: Re: Searching for my place in this world - Val Dim 13 Aoû - 15:20

Merci ha ha ha :ha:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Searching for my place in this world - Val

Revenir en haut Aller en bas
 
Searching for my place in this world - Val
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hope ~ Just want a place in your world
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» CNN: Food prices rising across the world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veil of mist :: lullaby :: i feel it coming :: welcome to lafayette-
Sauter vers: